Des communautés connectées pour se préparer aux risques de catastrophe : une démarche fondée sur le développement de la recherche en Dominique

Il incombe traditionnellement aux gouvernements de définir les stratégies en matière d’adaptation au changement climatique et de gestion des risques de catastrophe, ainsi que les interventions à mener. Lorsque les ressources sont limitées, la priorité n’est pas accordée aux coûts engagés pour faire face aux événements climatiques extrêmes peu fréquents, et les changements climatiques à progression lente sont souvent perçus comme des problèmes à régler dans le futur. Il semble toutefois que, chaque année, la mise en place de stratégies d’intervention, de remise en état et de reconstruction à la suite d’événements climatiques extrêmes de plus en plus fréquents exige toujours plus ressources, mettant en lumière non seulement le besoin d’atténuer les répercussions, mais aussi d’améliorer la préparation, la gestion des risques et la résilience aux changements climatiques. L’utilité des technologies de l’information et de la communication pour atténuer et gérer les éventuelles catastrophes, mais aussi pour élaborer des mesures d’adaptation à long terme, s’est considérablement accrue depuis quelques années.

Ce projet vise à permettre à certaines communautés de la Dominique de passer d’une réponse d’urgence à une approche de préparation. Pour y parvenir, une collaboration s’est installée entre le CRDI et Ericsson Response, qui fournit un soutien informatique dans des situations d’urgence. L’équipe de chercheurs, dirigée par l’Université des Indes occidentales, incitera les communautés et autres parties prenantes à participer activement à la collecte et à la production de données, ainsi qu’à leur modélisation et validation. En collaborant avec les spécialistes en technologie d’Ericsson, l’équipe de recherche évaluera la situation actuelle et les besoins prévus quant aux fonctionnalités de communication, de données et de captation nécessaires à l’utilisation de systèmes de planification et d’alerte rapide. Elle cherchera des solutions technologiques pour les protocoles d’interopérabilité régissant la collecte, le stockage, l’accès et la diffusion des données et elle proposera des politiques adaptées pour encadrer les données relatives aux catastrophes naturelles.

À la fin du projet, les communautés visées de la Dominique disposeront de données, dans des formats appropriés et accessibles, sur les dangers climatiques pour une plage horaire et un lieu précis qui seront utilisées par les organismes gouvernementaux et les communautés, en vue de les aider à élaborer un plan et à se préparer à court et à moyen terme.

Projet nᵒ

108663

État du projet

Actif

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Charlotte MacAlister

Financement total

CAD$ 1,093,400

Pays

Dominique

Programme

Changements climatiques