Des avantages communautaires « justes » et une gouvernance des terres équitable

Au cours des deux dernières décennies, l’acquisition de terres forestières et agricoles à grande échelle, surtout dans les économies en plein essor et en émergence rapide, est devenue un défi important en matière de développement. Même si la terre est une ressource clé pour les projets de développement, on se préoccupe de plus en plus du fait que l’attachement des gens à leurs terres et à leurs moyens de subsistance est menacé et qu’ils n’obtiennent pas une indemnisation équitable.

Dans plusieurs régions, les femmes résistent au déplacement et revendiquent des terres au moyen de protestations individuelles et collectives. Elles forgent l’opinion publique contre les modalités relatives au régime foncier qui varient entre les hommes et les femmes. De plus, ces dernières remettent en question les institutions, les normes sociales ainsi que les règles juridiques qui excluent la plupart des femmes en milieu rural du contrôle et de la propriété des terres et de tout cadre d’indemnisation lors de l’acquisition de terres.

Par ailleurs, la violente résistance contre le déplacement de populations dans plusieurs régions est accueillie par une répression de l’État, ce qui entraîne une violence accrue, des projets interrompus, et des cycles prolongés de conflits non résolus. Dans plusieurs régions, on assiste également à des conflits concernant le partage des ressources entre les autorités fédérales et provinciales. L’absence de normes sur la répartition des gains et ce qui constitue une indemnisation « équitable » en cas de déplacement ne fait que rendre les problèmes encore plus litigieux.

Ce projet vise à fournir une compréhension, contextuelle et fondée sur des données probantes, de la question complexe de la gouvernance des terres et de l’indemnisation dans le cadre des projets d’acquisition des terres. Il examinera l’ensemble complexe des coûts pour les communautés et les projets, qui sont différenciés selon le sexe, en vue de renforcer les politiques pour améliorer l’acquisition des terres ainsi que les capacités des hommes et des femmes à négocier des solutions plus justes et équitables.

Grâce à une étude de terrain effectuée au Cambodge, en Inde et en Indonésie, ce projet mobilisera les communautés et les gouvernements locaux afin de définir les droits à l’indemnisation ainsi que les modèles d’indemnisation équitable, et de renforcer la gouvernance pour élaborer des modèles d’indemnisation juste et équitable pour les hommes et les femmes.

Projet nᵒ

108781

État du projet

Actif

Durée

24 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Navsharan Singh

Financement total

CAD$ 300,000

Pays

Cambodge, Inde, Indonésie

Chargé(e) de projet

Bhaskar vira

Institution

The Chancellor Masters and Scholars of the University of Cambridge

Pays d' institution

United Kingdom

Site internet

http://www.cam.ac.uk