Démarche intégrée pour assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle aux Philippines

La malnutrition demeure un problème grave aux Philippines, notamment chez les enfants. La mise en place de programmes intégrés de nutrition et de culture potagère dans les écoles pourrait-elle contribuer à remédier à ce problème ?

On estime que 3 millions d'enfants sont dénutris aux Philippines. Selon la plus récente enquête réalisée par le Food and Nutrition Research Institute du pays, parmi les enfants philippins de cinq ans ou moins, trois enfants sur dix sont trop petits pour leur âge et deux enfants sur dix ont un poids insuffisant. On estime que les programmes scolaires qui comportent des interventions en matière de nutrition et des activités de culture potagère seraient un moyen d'accroître la sécurité alimentaire chez les enfants. Il est cependant nécessaire de recueillir d'autres renseignements à ce sujet afin de déterminer quel amalgame d'interventions et d'activités aura l'incidence la plus positive sur la nutrition tout en demeurant économique.

Ce projet introduira une intervention modèle visant à assurer la sécurité alimentaire des enfants d'âge scolaire dénutris dans 27 districts scolaires aux Philippines. Le modèle combinera trois activités complémentaires, à savoir la culture de potagers, l'enrichissement des aliments en micronutriments et l'éducation des enfants et de leurs parents au sujet de la nutrition et du régime alimentaire. Le projet mettra à l'essai et adaptera des façons d'améliorer la production maraîchère et trouvera des méthodes de production durables et bio-intensives qui recourent aux connaissances et aux variétés végétales locales.

Afin de déterminer l'efficacité du modèle, les chercheurs évalueront les changements qui se produisent sur le plan des connaissances, des attitudes et des habitudes des enfants et de leurs parents concernant leur régime alimentaire et la nutrition. Ils suivront également de près l'état nutritionnel des enfants (en mesurant leur taille et leur poids, etc.) et chercheront des signes manifestes de diversité dans leur régime alimentaire.

L'étude multidisciplinaire sera mise en oeuvre par l'International Institute of Rural Reconstruction en collaboration avec le Food and Nutrition Research Institute et le ministère de l'Éducation des Philippines. Ces partenaires se serviront des résultats de la recherche pour formuler des recommandations aux fins de l'élaboration de politiques et de programmes nationaux permettant la mise en place de programmes intégrés de nutrition dans les écoles du pays.

Projet nᵒ

106921

État du projet

Terminé

Date de début

Thursday, March 1, 2012

Date butoir

Wednesday, April 1, 2015

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Wesley, Annie

Financement total

CAD$ 354,100

Pays

Philippines

Chargé(e) de projet

Emilita Monville Oro

Institution

International Institute of Rural Reconstruction

Site internet

http://www.iirr.org