De nouvelles méthodes pour évaluer les défis et les apprentissages sur l’engagement civique des jeunes à Rio de Janeiro

Dans les pays en développement, de jeunes hommes et femmes font face à un taux de chômage élevé en plus de forts sentiments d’insatisfaction quant à leur qualité de vie dans des contextes de gouvernance et d’institutions faibles, d’instabilité politique accrue et d’autoritarisme étatique croissant – des facteurs qui rendent les sociétés vulnérables et qui jouent un rôle dans la radicalisation. Des stratégies prédominantes mises en place pour contrer ces phénomènes continuent à émaner de l’État, et peu de représentants de la société civile y participent. Les populations qui souffrent le plus de cette violence, de cette insécurité et de ce manque d’engagement civique, comme les jeunes hommes et femmes, continuent d’être grandement exclues des décisions liées à la politique et à la gouvernance. Toutefois, les jeunes sont actifs dans une variété de mouvements associés à de nouveaux problèmes sociaux, économiques, culturels et politiques.

Afin de comprendre ces processus, un appel à propositions fermé a été lancé en juin 2017 afin de produire des connaissances sur la façon de promouvoir l’engagement civique des jeunes grâce à l’innovation sociale aux fins de changement social positif. Ce projet fait partie de l’un des 15 projets sélectionnés pour cet appel. Il vise à générer et à peaufiner un ensemble d’outils destinés à évaluer l’« état de citoyenneté » des jeunes femmes et hommes dans les îlots insalubres de la région métropolitaine de Rio de Janeiro. Il cherche également à valider les méthodes employées pour permettre aux parties prenantes d’utiliser des données probantes basées sur la recherche pour s’engager dans des débats politiques plus éclairés et riches.

Son objectif est d’augmenter la capacité des jeunes à influer sur la politique et les aspects de gouvernance pertinents par l’intermédiaire de la participation civique et culturelle. L’atteinte de cet objectif passe notamment par l’utilisation créative de nouvelles technologies de l’information et de la communication, par des réseaux sociaux pour promouvoir l’équité des droits de citoyenneté et par une culture de paix afin d’améliorer les réseaux de participation locaux.

Projet nᵒ

108845

État du projet

Actif

Durée

24 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Adrian Di Giovanni

Financement total

CAD$ 282,300

Pays

Brésil

Programme

Gouvernance et justice

Chargé(e) de projet

Rita Correa Brandao

Institution

Instituto Brasileiro de Análises Sociais e Economicas - IBASE

Institution Country

Brazil

Institution Website

http://www.ibase.br