De nouvelles entreprises agricoles améliorent la sécurité alimentaire et les revenus des agricultrices cambodgiennes

Donner aux femmes les moyens d'élever des enfants en santé

L'économie du Cambodge est en croissance; les taux de malnutrition des enfants et de mortalité en bas âge sont à la baisse, et le secteur agricole du pays qui prend des forces offre la possibilité de stimuler la croissance économique. Malgré ces progrès, la pauvreté et l'insécurité alimentaire persistent et près d'un tiers de la population rurale vit sous le seuil de pauvreté.

La définition de solutions évolutives est l'élément essentiel de la stratégie nationale du Cambodge pour assurer la sécurité alimentaire et la nutrition. Selon le modèle HFP, des chercheurs canadiens et cambodgiens ont travaillé avec des petits agriculteurs pour mettre en place une production alimentaire durable et créer des entreprises fondées sur l'aquaculture et le jardinage domestique. Le projet a aussi permis d'éduquer les mères de famille concernant l'alimentation des enfants, la nutrition, ainsi que l'assainissement et l'hygiène.

À ce jour, 300 étangs de pisciculture et 600 jardins ont été créés; ils rapportent un revenu supplémentaire aux familles, qui s'en servent pour acheter de bons aliments, envoyer leurs enfants à l'école et obtenir des soins de santé. Après deux ans, la production a augmenté, les revenus se sont accrus et les régimes alimentaires se sont diversifiés.

Les agriculteurs décident eux-mêmes des solutions les plus efficaces et rentables

Il n'existe pas de solution unique pour tous pour passer d'une agriculture de subsistance à des moyens de subsistance durables. C'est pourquoi les chercheurs, les agriculteurs, les universités, le gouvernement et le secteur privé travaillent à l'élaboration de modèles optimaux qui donnent les meilleurs résultats dans les zones agroécologiques, y compris les hautes terres, les basses terres, les terres forestières et les zones périurbaines.

Dans le cadre de ce projet élargi, 4 500 agricultrices choisiront le modèle qui fonctionne le mieux pour elles : des jardins familiaux pour y cultiver des légumes; des jardins et des étangs de pisciculture (pour faire l'élevage de petits poissons riches en nutriments destinés à la consommation domestique et de grands poissons destinés à la vente); des jardins et un élevage de volaille; ou encore des jardins, de la volaille et des poissons. Le succès  dépendra du règlement  des questions,  notamment économiques, de genre et socioculturelles, qui rendent difficile pour les femmes de participer à des entreprises fondées sur le modèle HFP et d'y investir.

Des recherches antérieures ont permis de constater que les agriculteurs qui avaient investi dans ces nouvelles entreprises étaient plus susceptibles d'utiliser une partie des profits pour accroître leur entreprise. Selon le modèle de partage des coûts, les femmes payaient 30 % des coûts, par exemple pour les semences et les alevins.

Ce modèle est élargi pour y prévoir la formation commerciale et des liens consolidés entre les producteurs et les acheteurs. Les participants assumeront également une plus grande part des coûts grâce à différents modèles de partage des coûts, y compris le microcrédit.

Les résultats attendus

  • Une sécurité alimentaire, une alimentation et des revenus améliorés pour un nombre estimatif de 22 500 ménages (135 000 personnes)
  • Guider l'élaboration des stratégies nationales et des politiques du Cambodge pour la sécurité alimentaire, la nutrition et l'agriculture
  • Améliorer et valider les trousses de formation concernant le modèle HFP
  • Fournir un éventail d'options HFP évolutives qui peuvent être rapidement mises en œuvre en Asie et en Afrique

Projet nᵒ

107982

État du projet

Actif

Date de début

Sunday, March 1, 2015

Date butoir

Thursday, March 1, 2018

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Wesley Annie

Financement total

CAD$ 4,500,000

Pays

Afrique

Chargé(e) de projet

Tim Green

Institution

University of British Columbia

Pays d' institution

Canada

Site internet

http://www.uilo.ubc.ca

Chargé(e) de projet

Aminuzzaman Talukder

Institution

Helen Keller International

Site internet

http://www.hki.org