De meilleures données probantes sur les dons privés dans les économies émergentes

Malgré la croissance de la philanthropie dans les économies émergentes, on relève d'importantes lacunes dans les données relatives aux montants et à la provenance des fonds. Il existe aussi une pénurie de recherches sur les règlements et les politiques qui appuient ou découragent les dons privés. Ce projet de recherche examinera la coopération philanthropique dans le contexte des pays émergents et en développement en quantifiant les flux financiers des économies émergentes vers les pays en développement. On étudiera aussi les conditions à mettre en place pour appuyer les dons privés.

La mesure des répercussions, des obstacles et des encouragements
Les responsables des politiques et les bailleurs de fonds des économies émergentes ne savent pas vraiment à quel point il importe de mesurer l'ampleur, les sources et les réussites de la philanthropie ainsi que les facteurs qui la favorisent. Par conséquent, les cadres qui permettent d'analyser et de comparer les répercussions des investissements philanthropiques dans les pays en développement, de même que les obstacles et les encouragements, sont insuffisants ou inexistants.

Cette pénurie de renseignements sur la coopération philanthropique dans les pays émergents et en développement est source de vulnérabilités inutiles, d'un éventuel double emploi et d'occasions perdues pour les dons privés, le bénévolat, l'entrepreneuriat social, l'investissement à impact social, la mise en commun des valeurs des entreprises et les partenariats public-privé qu'on encourage dans le milieu du développement international.

Constatations pour améliorer les dons privés
Ce projet d'une durée de trois ans permettra :
-de réunir une masse critique de données sur les flux philanthropiques et les autres flux privés de 10 économies émergentes vers les pays en développement;
-de mesurer le climat propice à la philanthropie ou la facilité de faire des dons d'un pays à l'autre, au moyen d'un échantillon de 60 pays, dont 10 économies émergentes.
-de renforcer les capacités des chercheurs des économies émergentes à mesurer les sources de philanthropie et leur ampleur dans leurs pays respectifs et de déterminer à quel point les conditions sont propices à la philanthropie;
-de favoriser l'utilisation et la diffusion des résultats par des équipes de recherche des économies émergentes et par le Centre for Global Prosperity (CGP), pour accroître la demande permanente de recherches et la sensibilisation à ces travaux;
-de repérer et d'outiller un autre organisme pour lui permettre de reprendre le rôle de premier plan que joue le CGP depuis 2006 en matière de collecte de données sur les flux philanthropiques et les autres flux privés vers les pays en développement.

L'équipe de recherche utilisera des données originales provenant d'un ensemble d'enquêtes par sondage, de sondages d'opinion destinés à des spécialistes et de sources de données secondaires. Le CGP a mis au point des instruments et des outils d'enquête; il est en mesure de réunir des sources de données antérieures et futures grâce à son vaste réseau de partenaires individuels et institutionnels.

Projet nᵒ

107720

État du projet

Actif

Date de début

Tuesday, April 1, 2014

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Schwartz, David

Financement total

CAD$ 300,000

Pays

Global

Coresponsable de projet

Yulya Spantchak

Chargé(e) de projet

Yulya Spantchak

Coresponsable de projet

Carol Adelman

Chargé(e) de projet

Carol Adelman

Institution

Hudson Institute,

Site internet

http://www.hudson.org