De la ferme à la fourchette : amélioration de la nutrition dans les Caraïbes

Le défi

Le taux d’obésité est à la hausse dans les Caraïbes, surtout en raison du peu d’attention accordée à la production alimentaire locale par les pays de la région. Ces derniers ont plutôt opté pour un développement économique axé sur l’exportation de cultures de plantation, ce qui a engendré une forte dépendance à l’égard d’aliments importés peu nutritifs et dont l’apport calorique est élevé. Il s’en est suivi un cercle vicieux de piètre nutrition et d’obésité, qui met en danger la santé de la population de la région.

La recherche

Financé par le CRDI et AMC dans le cadre du Fonds canadien de recherche sur la sécurité alimentaire internationale (FCRSAI), ce projet adopte une démarche allant « de la ferme à la fourchette » en vue d’améliorer la production alimentaire et les incidences obtenues sur les plans de la nutrition et de la santé au Guyana, à Sainte-Lucie, à Saint-Kitts-et-Nevis et à Trinité-et-Tobago.

Les chercheurs aident les agriculteurs à accroître la production alimentaire grâce à la diversification des cultures, à la préservation de l’eau et à une utilisation efficace des terres. En sensibilisant la population à l’importance d’une bonne nutrition et en faisant connaître et adopter des aliments nutritifs, ils comptent susciter une diminution de l’apport calorique et, partant, des améliorations en ce qui a trait à la nutrition et à la santé. Le projet doit donner lieu à l’élaboration de nouvelles politiques visant à garantir l’approvisionnement en produits alimentaires au moyen de l’adoption de meilleures structures de mise en marché dans la région.

Les résultats attendus

  • Amélioration de la nutrition, surtout chez les femmes et les enfants, et réduction des taux de maladies chroniques non transmissibles
  • Diversification de l’agriculture menant à un approvisionnement en produits locaux toute l’année durant et reposant sur une meilleure préservation de l’eau et des sols et une utilisation efficace des terres
  • Adoption de politiques visant à garantir l’approvisionnement en produits alimentaires au moyen de l’amélioration des structures de mise en marché
  • Modification du comportement des consommateurs en vue de l’adoption d’un régime alimentaire diversifié comportant davantage de fruits et de légumes
  • Renforcement de la capacité (humaine et institutionnelle) régionale de régler les problèmes reliés à l’insécurité alimentaire

Projet nᵒ

106525

État du projet

Terminé

Date de début

Tuesday, March 1, 2011

Date butoir

Friday, August 1, 2014

Durée

42 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Annie Wesley

Financement total

CAD$ 5,000,000

Pays

Guyane, Caribbean, Antilles

Institution

International Development Research Centre

Site internet

http://www.idrc.ca

Chargé(e) de projet

Dr. Leroy Phillip

Institution

Royal Institution for the Advancement of Learning/McGill University

Site internet

http://www.mcgill.ca/

Chargé(e) de projet

Dr. Isabella Francis-Granderson

Institution

University of the West Indies

Site internet

http://www.uwi.tt