Crise du virus Ebola : Améliorer la communication scientifique et le journalisme local en période d'urgence et après une éclosion

La World Federation of Science Journalists (WFSJ) dirige un programme régional de communication et de formation pour les journalistes locaux, dans le but d'améliorer le journalisme scientifique dans les situations d'urgence sanitaire et durant les périodes postérieures à une crise. Ce projet soutiendra la promotion et le renforcement d'un journalisme indépendant dans les domaines de la science et de la santé en Afrique subsaharienne, en mettant tout particulièrement l'accent sur les pays touchés par la maladie à virus Ebola ou qui sont exposés au risque de connaître cette maladie.

Un journalisme qui sensibilise et qui informe
Le programme renforcera les campagnes dans les médias de masse et corrigera les renseignements erronés sur la transmission et le contrôle de la maladie à virus Ebola. La WFSJ élaborera et mettra en ¿uvre le programme en collaboration avec la Fondation Hirondelle, diverses associations africaines de journalistes scientifiques, ainsi que des associations de radios communautaires en Afrique occidentale, centrale et orientale. Le programme ciblera les pays touchés par le virus Ebola et leurs voisins.

Compétences et outils pour améliorer le journalisme scientifique
Le projet offrira des outils d'information pratiques, des conseils et un mentorat aux journalistes travaillant pour une radio rurale ou locale. L'équipe du projet donnera une série d'ateliers dans des pays d'Afrique occidentale directement touchés par la crise du virus Ebola. Les journalistes participants recevront une trousse d'outils informative pour les aider à rendre compte de l'éclosion. L'objectif est de rehausser et de soutenir la mobilisation communautaire pour assurer la réussite des interventions de lutte contre la maladie jusqu'à la fin de l'épidémie.

L'équipe du projet mettra au point des cours et des ateliers régionaux en partenariat avec diverses associations africaines de journalistes scientifiques. Ces activités aideront à se préparer aux défis naissants et à ceux qui suivent une éclosion dans le domaine de la santé publique, grâce à une communication et à un journalisme sur le terrain améliorés en vue de la promotion de la santé et de la prise de mesures.

La recherche pour éclairer l'apprentissage
La recherche appliquée guidera les stratégies de formation et permettra à l'équipe du projet de les adapter à la crise provoquée par le virus Ebola au fil de son évolution. Elle évaluera les obstacles et les conditions nécessaires pour rehausser l'assimilation de l'information et pour améliorer la communication en matière de santé et de science dans la région.

En tant qu'objectif à long terme, le projet vise à renforcer les associations journalistiques en Afrique par l'entremise d'échanges nationaux et régionaux en utilisant une plateforme Web consacrée au journalisme spécialisé dans la science et la santé. Cela permettra d'augmenter l'accès aux connaissances et aux données probantes en matière de santé, d'améliorer la surveillance et la production de rapports visant les enjeux prioritaires en matière de santé dans la région, et de créer des liens entre les journalistes locaux et la communauté générale du journalisme voué à la science et à la santé.

Projet nᵒ

107942

État du projet

Actif

Date de début

Wednesday, March 25, 2015

Durée

24 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Baldet, Thierry

Financement total

CAD$ 700,000

Pays

Sud du Sahara

Chargé(e) de projet

Mr. Damien Chalaud

Institution

Fédération mondiale des journalistes scientifiques

Site internet

http://www.wfsj.org