Créer des lieux plus sûrs pour les jeunes femmes dans les bidonvilles de la grande région du Caire

En Égypte, les jeunes femmes sont exposées à plusieurs types de violence sexospécifique. Une enquête réalisée en 2014 auprès des jeunes Égyptiens a révélé que près de 40 % des femmes (âgées de 13 à 35 ans) subissaient une forme quelconque de harcèlement sexuel verbal ou physique dans les rues et les transports publics en Égypte. L’écart dans le pourcentage des occurrences dans les bidonvilles (61,6 %) par rapport aux zones urbaines officielles (47,7 %) et aux régions rurales (32,6 %) du pays est aussi stupéfiant. Harcèlement sexuel, violence sexuelle ou crainte d’être exposée à ces formes de violence sexospécifique entraînent des impacts multidimensionnels sur les femmes et les jeunes filles, que ce soit sur le plan physique, sexuel ou mental, y compris les restrictions imposées à leur mobilité dans les lieux publics.

Le projet examinera les facteurs, et les changements relatifs à l’exposition à la violence sexuelle des jeunes femmes dans les lieux publics, et se penchera sur les attitudes à l’égard de différentes formes de violence sexospécifique chez les jeunes. Le projet étant concentré uniquement sur les bidonvilles de la grande région du Caire, le but est de comprendre comment réagissent actuellement les femmes qui sont exposées à de tels incidents et comment la situation influe sur leur importante transition vers l’âge adulte, y compris l’accès aux études et l’intégration à la population active. Tirant parti de la réussite d’un projet en cours financé par le CRDI, Harassmap, le projet documentera plus en détail les stratégies utilisées par les femmes pour résister à la violence sexuelle et examinera comment les ressources communautaires peuvent être utilisées pour donner aux femmes les moyens de surmonter cette violence. La recherche utilisera des méthodes quantitatives et qualitatives ainsi qu’un exercice de cartographie qui aidera à visualiser les lieux sûrs et ceux qui ne le sont pas dans les communautés selon le sexe et les groupes d’âge.

Des interventions fondées sur les résultats de la recherche et la consultation d’intervenants seront conçues en mettant l’accent sur la création de lieux plus sûrs et plus inclusifs pour les jeunes femmes. Toutes les activités de projet viseront avant tout à mobiliser les décideurs et les intervenants auprès des jeunes pendant toute la durée du projet à l’échelle de la communauté locale et du pays tout entier.

Projet nᵒ

108473

État du projet

Actif

Date de début

Thursday, October 20, 2016

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Cam Do

Financement total

CAD$ 502,000

Chargé(e) de projet

Rania Roushdy

Chargé(e) de projet

Netania Budofsky

Institution

Population Council

Pays d' institution

United States

Site internet

http://www.popcouncil.org