Coût des soins de santé attribuables au tabagisme au Cambodge

Dans des pays en développement comme le Cambodge, on présume souvent que le coût des maladies liées au tabagisme pour l'économie du pays et les ménages est faible, malgré le nombre élevé de fumeurs masculins. Plusieurs raisons expliquent ce phénomène. Le nombre de cas signalés de maladies liées au tabagisme est faible. Il est souvent difficile d'obtenir un traitement pour autre chose qu'une maladie infectieuse ou un traumatisme.

Au Cambodge, les responsables des politiques ont exprimé la nécessité de disposer de données fiables et convaincantes sur les coûts des soins de santé associés au tabagisme, d'autant plus qu'un projet de loi antitabac est en voie d'être approuvé par le Parlement et que les taxes sur le tabac augmenteront prochainement.

Le présent projet de recherche produira de nouvelles connaissances sur les coûts directs des soins de santé et les pertes indirectes de productivité engendrées par le tabagisme actif. Les chercheurs examineront les coûts associés à cinq groupes de maladies :
- les cancers du poumon;
- la tuberculose;
- la cardiopathie ischémique;
- les accidents vasculaires cérébraux;
- la bronchopneumopathie chronique obstructive.

Ils ne tenteront pas d'estimer les coûts associés à la fumée secondaire, à l'achat des produits du tabac ou à l'utilisation des produits du tabac qui ne se fument pas.

Selon des données provenant d'autres pays, le tabagisme augmente le taux d'incidence de la tuberculose et diminue le taux de survie à cette maladie. Au Cambodge, l'incidence de la tuberculose et du tabagisme est élevée de sorte que le coût du tabagisme comprendra aussi le coût des décès " supplémentaires " occasionnés par la tuberculose liée au tabagisme. Dans ce pays, les systèmes d'information sur la santé ne sont ni rigoureux, ni fiables. Par conséquent, on ne recueillera des données que dans les principaux établissements de santé situés à Phnom Penh et dans les grands établissements de santé régionaux. Les bases de données d'information sur la santé et le personnel des services de santé locaux aideront à déterminer le nombre de cas par année. Les chercheurs détermineront le coût par cas au moyen d'enquêtes et d'entrevues auprès de travailleurs de la santé. Ils calculeront les coûts indirects attribuables aux pertes de productivité à l'aide de données secondaires tirées des estimations de l'Organisation mondiale de la santé concernant la perte d'années de vie corrigées de l'incapacité. Ils réaliseront aussi un nombre restreint d'études de cas pour déterminer les coûts, pour les particuliers et les familles, des traitements et des soins engendrés par les maladies liées au tabagisme.

Projet nᵒ

107235

État du projet

Actif

Date de début

Friday, September 27, 2013

Durée

24 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Hallen, Greg

Financement total

CAD$ 67,400

Pays

Cambodge

Chargé(e) de projet

Daphea Chhea

Institution

Cambodia. Ministry of Health. National Center for Health Promotion

Site internet

http://www.nchp.gov.kh