Consolidation d'un leadership concernant les démarches écosanté appliquées aux maladies à transmission vectorielle

Les maladies à transmission vectorielle sont responsables d'une part considérable de la charge de morbidité dans la région de l'Amérique latine et des Caraïbes; elles représentent environ un million d'années de vie corrigée du facteur invalidité (ou AVCI, à savoir années de vie perdues du fait d'un décès ou années de vie productive perdues du fait de l'incapacité résultant de la maladie). La maladie de Chagas, le paludisme, la leishmaniose, la dengue et la dengue hémorragique constituent environ 90 % de la charge de morbidité. Le projet consistera à mettre sur pied un consortium régional qui affermira et confirmera la valeur de la recherche en écosanté (écosystèmes et santé humaine) en tant que moyen d'améliorer les politiques intersectorielles consacrées aux maladies à transmission vectorielle dans la région. Les activités du projet s'articuleront autour de quatre secteurs stratégiques : formation des étudiants et des professionnels de la santé aux démarches écosanté appliquées aux maladies à transmission vectorielle; recherche en vue de combler les lacunes quant aux connaissances sur la prévention de ces maladies et la lutte contre ces dernières, notamment la mise à l'échelle des innovations; stimulation de la participation des parties prenantes aux innovations, sur le plan social, le plan technique et le plan des politiques, en matière de lutte contre ces maladies; et consolidation, dans la région, d'un leadership concernant les démarches écosanté appliquées à ces maladies.

Projet nᵒ

106149

État du projet

Actif

Date de début

Friday, February 4, 2011

Durée

48 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Bazzani, Roberto

Financement total

CAD$ 4,000,000

Pays

Amérique latine

Chargé(e) de projet

Rodriguez, Mario Henry

Institution

Instituto Nacional de Salud Pública

Site internet

http://www.insp.mx