Conseils subventionnaires de la recherche scientifique : un examen des politiques et des pratiques permettant de renforcer les capacités de recherche

La façon dont les pays à faible revenu et les pays à revenu intermédiaire financent la science publique a un effet direct sur la capacité des chercheurs de produire des connaissances et sur la manière dont les organismes tiennent compte de ces connaissances et les utilisent. Même si certains pays à faible revenu et pays à revenu intermédiaire investissent des ressources considérables dans le renforcement des capacités scientifiques, pour la majorité d'entre eux, ces capacités demeurent moindres. Certains signes laissent toutefois croire que les gouvernements sont en train de changer la façon dont ils soutiennent et promeuvent la science publique. Les nouveaux conseils subventionnaires de la recherche scientifique, les nouvelles orientations et les nouveaux partenariats méritent un examen plus approfondi. À titre d'exemple, certains pays, comme le Panama, ont créé de nouveaux organismes de financement des sciences et de l'innovation. En raison des changements qu'ils vivent, d'autres pays, notamment ceux touchés par le Printemps arabe, comme l'Égypte, sont en train de repenser leurs politiques scientifiques et leurs instruments de soutien. Enfin, des pays ayant d'importantes capacités scientifiques, comme l'Afrique du Sud, le Brésil et la Chine, peuvent commencer à offrir un soutien à la recherche à l'extérieur de leurs frontières ou augmenter celui qu'ils offrent déjà. Ce projet vise à mieux comprendre cette évolution récente et à faire la promotion de l'apprentissage au sein des conseils subventionnaires de la recherche scientifique afin d'améliorer les pratiques et de favoriser la coopération. Par conséquent, le CRDI organisera des ateliers régionaux et interrégionaux afin de permettre aux organismes similaires d'échanger des idées sur les sujets qui les intéressent mutuellement. Des représentants des conseils subventionnaires auront l'occasion d'échanger de l'information sur la programmation thématique, de discuter des défis d'ordre opérationnel et stratégique et d'examiner les possibilités de collaboration. Toutes les activités iront dans le sens de la mission de longue date du CRDI qui consiste à encourager la recherche concertée et la collaboration. Le projet devrait donner lieu à la réalisation d'études, à la rédaction de rapports de réunion et à l'établissement des secteurs de collaboration possible. Il devrait aussi fournir des données probantes sur la façon dont les gouvernements nationaux et les organismes de développement international appuient la science, la technologie et l'innovation.

Projet nᵒ

106780

État du projet

Actif

Date de début

Wednesday, November 30, 2011

Durée

42 mois

Agent(e) responsable du CRDI

O`Brien, Mr. David

Financement total

CAD$ 766,000

Pays

Afrique de l'Est, Global, Amérique latine, Moyen-Orient, Asie du sud, Asie de l'Est et du Sud, Afrique de l'Ouest

Coresponsable de projet

Rigas Arventis

Chargé(e) de projet

Sari Hanafi

Institution

American University of Beirut

Site internet

http://www.aub.edu.lb

Chargé(e) de projet

p

Chargé(e) de projet

Dr. Sari Hanafi

Institution

Centre de recherches pour le développement international

Site internet

http://www.idrc.ca

Chargé(e) de projet

Thitinan Pongsudhirak (Dr.)

Institution

Chulalongkorn University

Site internet

http://www.chula.ac.th

Chargé(e) de projet

Vibodh Parthasarathi

Institution

Jamia Millia Islamia

Site internet

http://www.jmi.nic.in

Chargé(e) de projet

Lourdes J. Cruz

Institution

National Research Council of the Philippines

Site internet

http://www.nrcp.dost.gov.ph

Chargé(e) de projet

Mónica Salazar

Institution

Observatorio Colombiano de Ciencia y Tecnología

Site internet

http://www.ocyt.org.co