Conseils scientifiques efficaces pour les gouvernements des pays en développement

Les contextes de nombreux pays à revenu faible ou moyen offrent peu d’occasions de fournir ou de recevoir des conseils scientifiques au sujet des enjeux stratégiques clés, et encore moins de structures en mesure d’intégrer ces connaissances aux processus décisionnels des gouvernements. C’est un obstacle majeur quand il s’agit de faire face aux problèmes pressants liés au développement à l’échelle nationale, ou même régionale. La plupart du temps, les chercheurs et les établissements scientifiques n’ont pas les compétences, la visibilité ou les réseaux nécessaires pour pouvoir exercer efficacement une influence sur les politiques et les programmes gouvernementaux.

Cette initiative appuie l’International Network for Government Science Advice (INGSA), qui travaille en collaboration avec le Conseil international pour la science (CIUS) en vue de créer un réseau durable de personnes et d’organismes en mesure de fournir des conseils scientifiques aux gouvernements des pays en développement. Le partenariat CRDI­INGSA vise à améliorer les capacités en matière de conseils scientifiques dans les pays en développement afin que ceux­ci puissent faire une utilisation plus efficace de la science pour régler les problèmes de développement.

Le projet appuiera les chercheurs nationaux et les responsables des politiques au moyen de bourses de recherche et de formations visant à favoriser la prestation de conseils scientifiques et à entamer un dialogue sur les liens entre la science et l’élaboration de politiques. Dans le cadre du projet, on organisera des ateliers de l’INGSA, tout en assurant la production et la diffusion à grande échelle de documentation pertinente, principalement des études de cas, pour renforcer la capacité des personnes et des organismes de fournir et de recevoir des conseils scientifiques. Finalement, le projet établira des sections régionales de l’INGSA, souvent liées à des organismes de prestation de conseils scientifiques nationaux ou régionaux pouvant faire office de « plaques tournantes » pour renforcer la capacité nationale, explorer différents enjeux de recherches pertinents sur le plan des politiques, et tisser des liens avec d’autres éléments du système national de science et d’innovation, comme les conseils subventionnaires de la recherche.

Projet nᵒ

108397

État du projet

Actif

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Matthew Wallace

Financement total

CAD$ 1,501,372

Pays

Mondial

Chargé(e) de projet

Peter David Gluckman

Institution

Conseil international pour la science / International Council for Science

Pays d' institution

France

Site internet

http://www.icsu.org