Comprendre l'impunité : le droit à la vérité, à la justice et à des réparations

En Asie du Sud, les mandataires de l'État jouissent de l'impunité, c'est-à-dire qu'ils peuvent perpétrer des actes violents sans craindre d'avoir affaire au système pénal. Malgré des constitutions particulièrement éclairées, les forces armées de tous les pays d'Asie du Sud voient leurs gestes sanctionnés au nom de la souveraineté, de la sécurité, de l'ordre public et de la lutte contre le terrorisme. Les compensations aux victimes de violation des droits de la personne demeurent arbitraires. Les chercheurs chercheront à comprendre à la fois les répercussions de l'impunité accordée par l'État et la culture qui la sanctionne. Ils observeront la violence, les violations de droits de la personne, la perception générale de telles violations et le discours qui contribue à légitimer la violence dans les États du Gujarat, du Cachemire et du Pendjab, en Inde. L'équipe tentera de comprendre les rouages de l'impunité, son incidence sur les droits des citoyens et la part qui lui revient dans le cycle de la violence. On espère ainsi pouvoir tenir l'État responsable de son insuccès à protéger la primauté du droit et à respecter les engagements pris en vertu de conventions internationales.

Projet nᵒ

104788

État du projet

Terminé

Date de début

Wednesday, October 17, 2007

Date butoir

Friday, November 2, 2012

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Singh, Navsharan

Financement total

CAD$ 518,300

Pays

Asie, Inde, Sud et l'Asie centrale

Chargé(e) de projet

Ram Narayan Kumar

Institution

South Asia Forum for Human Rights Limited

Pays d' institution

Hong Kong

Site internet

http://www.safhr.org

Chargé(e) de projet

Harsh Mander

Institution

Centre for Equity Studies

Pays d' institution

Inde