Comprendre l’accès aux outils numériques et leur utilisation dans les pays du Sud

L’accès à Internet est devenu une priorité pour les pays en développement. Selon une étude de la Banque mondiale publiée en 2009, un accroissement de 10 % de la pénétration de la large bande engendre une augmentation de 1,4 % du produit intérieur brut dans les pays à faible revenu. De récentes études révèlent aussi que le revenu des ménages d’utilisateurs d’Internet dans plusieurs pays en développement était 19 % plus élevé, en moyenne, que celui des non-utilisateurs.

L’Afrique fournit un bon exemple des avantages potentiels ainsi que des défis que représente l’amélioration de l’inclusion numérique. Bien que l’accès à la technologie mobile ait connu une croissance fulgurante, on voit apparaître un nouvel écart entre ceux qui ont accès à Internet à large bande et ceux qui en sont privés. Des études récentes indiquent que les femmes bénéficient d’un accès moins grand que les hommes et utilisent moins Internet, ce qui reflète leur accès inéquitable à l’éducation et, donc, à un revenu.

Les politiques publiques, fondées sur des données récentes et exactes, peuvent contribuer à mettre en place une infrastructure abordable et inclusive pour Internet à large bande. Afin de veiller à ce que les avantages d’un accès à Internet à large bande soient répartis plus équitablement, de telles politiques doivent prendre en considération les besoins et les tendances d’utilisation des populations marginalisées, particulièrement les femmes et les filles. Malheureusement, ces données récentes et exactes ne sont pas disponibles dans la plupart des pays en développement.

Ce projet est mis en place par le réseau Recherche TIC Afrique, un réseau sud-africain qui mène des recherches sur les technologies de l’information et de la communication, les politiques et la réglementation. Son objectif est de faciliter l’élaboration de politiques éclairées et fondées sur des données probantes afin d’améliorer l’accès, l’utilisation et l’application des technologies de l’information et de la communication pour assurer un développement social et une croissance économique. Travaillant en collaboration avec LirneAsia et l’Instituto de Estudios Peruanos, le réseau Recherche TIC Afrique recueillera des données représentatives de la situation à l’échelle nationale auprès de ménages et de particuliers dans quatorze pays de l’Afrique, de l’Asie et de l’Amérique latine. Ces données produiront des éléments de preuve sur l’accès à Internet et les problèmes d’utilisation auxquels font face les utilisateurs et les non-utilisateurs.

Projet nᵒ

108336

État du projet

Actif

Durée

30 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Matthew Smith

Financement total

CAD$ 2,870,700

Pays

Argentine, Bangladesh, Cambodge, Colombie, Ghana, Guatemala, Inde, Mozambique, Nigéria, Pakistan, Paraguay, Pérou, Rwanda, Tanzanie

Chargé(e) de projet

Alison Gillwald

Institution

Research ICT Africa

Pays d' institution

South Africa

Site internet

http://www.researchictafrica.net

Chargé(e) de projet

Helani Galpaya

Institution

LirneAsia

Pays d' institution

Sri Lanka

Site internet

http://www.lirneasia.net

Chargé(e) de projet

Roxana Barrantes

Institution

Instituto de Estudios Peruanos

Pays d' institution

Peru

Site internet

http://www.iep.org.pe