Compétences pour l'emploi : Augmenter la formation technique et professionnelle

Ce projet aidera à préparer des jeunes de l'Afrique de l'Est et de l'Afrique australe à des débouchés économiques, et à accroître les compétences de travailleurs et de nouveaux arrivants sur le marché du travail. Il augmentera la qualité, la pertinence, et le caractère inclusif de l'enseignement et de la formation techniques et professionnels (EFTP) dans la région.

Les jeunes et les possibilités d'emploi
Les jeunes de 15 à 25 ans représentent plus de 60 % de la population totale de l'Afrique et ils constituent 45 % de l'ensemble de la main-d'oeuvre. Contrairement à celle d'autres régions en développement, la population de l'Afrique subsaharienne rajeunit en raison du maintien des taux élevés de fertilité. De nombreux jeunes ont des compétences faibles ou nulles. Ils sont exclus de la vie économique et sociale productive. Ceux qui sont instruits possèdent souvent des compétences qui ne correspondent pas à la demande actuelle sur le marché du travail, où les exigences en matière de formation et de compétences s'accentuent.

La formation technique et professionnelle
Les pays de l'Afrique se sont intéressés à la FTP à titre de choix de choix stratégique pour réduire le chômage chez les jeunes sur le continent. L'EFTP met l'accent sur les technologies et les sciences, mais couvre aussi les compétences techniques, les mentalités et les connaissances associées à des emplois spécifiques. Il semblerait qu'il y ait des problèmes : des inefficacités au sein des institutions d'EFTP, des capacités restreintes d'offrir de la formation de grande qualité et des obstacles à l'accès pour les femmes.

Ce projet accroîtra l'accès, la qualité, le caractère inclusif et la capacité d'adaptation du système d'EFTP. Cela comprendra une augmentation du nombre d'inscriptions des femmes dans les programmes d'EFTP, qui mènera à un accroissement de l'employabilité, de la productivité et des revenus des diplômées. Le projet permettra une augmentation des connaissances et du dialogue sur les politiques, et fera en sorte que les gouvernements renforcent leurs capacités de mettre en oeuvre des réformes dans les secteurs du perfectionnement des compétences et de l'emploi.

Direction du projet
L'Université Makerere en Ouganda dirigera le projet, qui sera exécuté au Malawi, en Zambie, au Kenya, en Tanzanie, en Ouganda et au Zimbabwe. L'équipe du projet fera appel aux personnes engagées dans l'EFTP et l'emploi chez les jeunes, y compris le secteur privé, des organisations non gouvernementales, des ministères et des organismes gouvernementaux ainsi que des partenaires du développement tels que SNV Netherlands, l'Organisation internationale du Travail et le Programme des Nations Unies pour le développement.

Projet nᵒ

108174

État du projet

Actif

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Paul Okwi

Financement total

CAD$ 1,213,000

Chargé(e) de projet

Edward Baale

Institution

Makerere University

Pays d' institution

Uganda

Site internet

http://www.makerere.ac.ug

Chargé(e) de projet

Albert Makochekanwa

Institution

University of Zimbabwe

Pays d' institution

Zimbabwe

Site internet

http://www.uz.ac.zw

Chargé(e) de projet

Vincent Leyaro

Institution

University of Dar es Salaam

Pays d' institution

Tanzania

Chargé(e) de projet

Miriam Matita

Institution

Lilongwe University of Agriculture and Natural Resources

Pays d' institution

malawi

Chargé(e) de projet

Chrispin Mphuka

Institution

Council of the University of Zambia

Pays d' institution

zambia

Site internet

http://www.unza.zm

Chargé(e) de projet

Ddembe Williams

Institution

LIWA Programme Trust Registered Trustee

Pays d' institution

Kenya

Site internet

http://www.liwaprogrammetrust.org/