Comparaison des politiques fiscales et réglementaires pour prévenir les maladies non transmissibles en Inde

L'Inde est aux prises avec un accroissement de l'incidence des maladies cardio-vasculaires et du diabète lié à l'obésité en raison de régimes alimentaires de plus en plus malsains et du tabagisme.

Les initiatives de sensibilisation visant à réduire la consommation de " produits de base à risque " tels que les aliments à forte teneur en sel et en sucre, les huiles de palme et les cigarettes ont donné des résultats décevants. C'est pourquoi on a proposé des stratégies fiscales et réglementaires, notamment des taxes sur les aliments, pour restreindre la consommation de ces produits.

Ce projet cherchera à déterminer comment mettre en oeuvre ce type de stratégie pour optimiser les avantages sur les plans de la santé et de l'économie tout en réduisant au minimum d'éventuelles répercussions néfastes. De nombreuses études laissent entendre que les approches fiscales et réglementaires peuvent être bénéfiques, mais on s'interroge encore sur les éventuelles conséquences non voulues pour la santé publique ou le développement économique en Inde.

Par exemple, la réduction de la consommation de sel entraînerait-elle une plus grande carence en iode, qui constitue déjà un risque important en milieu rural ? Les taxes sur les aliments à forte teneur en sucre auront-elles des effets néfastes sur l'économie ? Quel sera l'effet sur les approvisionnements alimentaires d'une réduction des subventions pour l'huile de palme et d'une augmentation des subventions pour les huiles de remplacement ? Les taxes sur le tabac causeront-elles une augmentation des décès dus aux maladies cardiovasculaires si les consommateurs délaissent les cigarettes taxées en faveur des bidis (une populaire cigarette mince fabriquée en Inde) ?

Les chercheurs mettront au point des modèles mathématiques conçus pour simuler les stratégies fiscales et réglementaires. Pour déterminer quelles sont les stratégies optimales, ils intégreront à leurs modèles les données de récentes enquêtes sur les risques de maladies et le comportement des consommateurs.

On s'attend à ce que les législateurs indiens utilisent les résultats de l'étude pour éclairer les débats sur les lois en vigueur et sur les futures lois touchant les politiques en matière de nutrition et de tabagisme à l'échelle du pays et des États. La recherche produira aussi de nouvelles connaissances sur d'autres approches de la réglementation et de la politique fiscale, de même que sur la façon de réduire au minimum les effets néfastes.

Projet nᵒ

106947

État du projet

Terminé

Date de début

Monday, October 1, 2012

Date butoir

Monday, April 20, 2015

Durée

24 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Beeche, Arlyne

Financement total

CAD$ 143,600

Pays

Inde

Chargé(e) de projet

Dr. Sanjay Basu

Institution

Board of Trustees of the Leland Stanford Junior University

Site internet

http://www.stanford.edu

Chargé(e) de projet

Sukumar Vellakkal

Institution

Public Health Foundation of India

Site internet

http://www.phfi.org