Collaboration panasiatique pour l'adoption et la mise en oeuvre de services de cybersanté fondés sur des données probantes (PANACeA)

On pourrait définir simplement la cybersanté comme l'utilisation des technologies de l'information et de la communication (TIC) en santé. Les solutions de cybersanté trouvent des applications dans de nombreux domaines, notamment la prévention, la surveillance, l'administration, la médecine clinique, l'éducation et la recherche. Dans les pays en développement, on a surtout eu recours à la cybersanté pour améliorer l'accès aux soins et en rehausser la qualité, en rendant les données sur les malades accessibles aux fournisseurs de soins aux points de service. À l'heure actuelle, le plus gros problème à surmonter est le manque de données scientifiques pour convaincre les décideurs des avantages de la cybersanté à l'échelle locale et pour prouver qu'une technologie est meilleure qu'une autre pour régler un problème donné.

Le projet Collaboration panasiatique pour l'adoption et la mise en oeuvre de services de cybersanté fondés sur des données probantes (PANACeA) vise à produire de telles données par l'intermédiaire d'un réseau de chercheurs travaillant dans le domaine de la cybersanté dans les pays en développement d'Asie. La subvention servira à financer un ensemble d'activités de recherche dans plusieurs pays, à créer un modèle d'évaluation des pratiques exemplaires au sein des programmes de cybersanté, à rendre les chercheurs d'Asie mieux en mesure d'évaluer les technologies de cybersanté et de persuader les responsables des politiques de les adopter et à diffuser les constatations de la recherche à l'échelle nationale, régionale et internationale.

Dans le cadre des huit projets financés, les chercheurs s'efforceront de répondre aux questions suivantes : quelles applications et pratiques de cybersanté ont été les plus utiles pour les particuliers, les collectivités et le système de santé ? Quelles sont les meilleures façons de garantir que ces retombées bénéfiques profiteront au segment de la population qui a toujours un piètre accès aux services de santé ? Quel est le potentiel des nouvelles technologies omniprésentes, comme le téléphone mobile et les assistants numériques personnels (ANP), pour ce qui est de la prestation des services de santé ? Quelles technologies et applications seraient les plus aptes à aider à se préparer à des catastrophes naturelles, des pandémies et des maladies émergentes, ou à en atténuer les effets ?

Projet nᵒ

104161

État du projet

Terminé

Date de début

Friday, September 7, 2007

Date butoir

Sunday, July 1, 2012

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Sinha, Chaitali

Financement total

CAD$ 2,758,665

Pays

Asie, Asie du sud

Chargé(e) de projet

Dr. Richard Scott

Institution

Governors of The University of Calgary

Pays d' institution

Canada

Site internet

http://www.ucalgary.ca

Chargé(e) de projet

Dr. Shariq Khoja

Institution

Aga Khan University

Pays d' institution

Pakistan

Site internet

http://www.aku.edu