Chaire de recherche trilatérale Canada – Afrique du Sud sur les nanomatériaux pour l’assainissement des eaux

Ce projet vise à utiliser des nanomatériaux (un nanomètre vaut un milliardième de mètre) pour créer de nouvelles techniques abordables de purification de l’eau, en tenant compte de la question de plus en plus importante de la résistance antimicrobienne. De nouveaux matériaux hybrides capables d’accélérer les réactions par l’exposition à la lumière permettront de dégrader les polluants organiques et serviront d’agent antimicrobien à effet à long terme. En général, les matériaux photoactifs génèrent des sous-produits non toxiques et utilisent la lumière du soleil, qui est non seulement gratuite et inoffensive, mais largement disponible en Afrique.

Le projet prévoit un partenariat trilatéral entre des chercheurs principaux à l’Université d’Ottawa, Rhodes University en Afrique du Sud, et la United States International University au Kenya. Il repose sur les connaissances complémentaires des trois principaux chercheurs dans des domaines comme la synthèse de nouveaux complexes et de nanoparticules, la photochimie et la recherche en catalyse. L’initiative tire sa force et sa nouveauté de ces liens trilatéraux qui visent à tisser des rapports étroits entre les chercheurs en Afrique, et entre les scientifiques canadiens et africains. Deux des principaux résultats de ce projet seront la création d’un centre de recherche et d’expertise durable et de calibre international au Kenya et la formation d’un nombre important d’étudiants de 2e et 3e cycles dans les trois pays, qui profiteront de la mobilité et de l’exposition à des idées et à des perspectives variées grâce au travail avec ces scientifiques de haut niveau.

Ce projet est le fruit d’une collaboration visant à lancer une première série de partenariats trilatéraux entre le Canada, l’Afrique du Sud et un autre pays d’Afrique subsaharienne, en tirant profit de chaires de recherche existantes au Canada et en Afrique du Sud et en appuyant le rôle de l’Afrique du Sud dans l’appui à des recherches de calibre international sur le continent. Les modalités du projet ont été élaborées par le CRDI et la Fondation nationale de recherche d’Afrique du Sud.

Projet nᵒ

108569

État du projet

Actif

Durée

60 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Matthew Wallace

Financement total

CAD$ 750,000

Pays

Afrique

Chargé(e) de projet

Edith Amuhaya

Institution

United States International University

Pays d' institution

Kenya

Chargé(e) de projet

Juan Scaiano

Institution

University of Ottawa/Université d'Ottawa

Pays d' institution

Canada

Site internet

http://www.uottawa.ca