CapaSIDS : renforcement des capacités et production de connaissances face aux changements climatiques dans les petits États insulaires

Le tourisme constitue le principal secteur économique de nombreux petits États insulaires, mais l'exploitation abusive des zones côtières par les hôtels et
les projets de développement de résidences secondaires accroît leur vulnérabilité face aux changements climatiques. Ces risques pourraient réduire
considérablement l'attrait de ces pays et, partant, avoir de graves conséquences socioéconomiques. Il est à prévoir que nombre de petites villes de ces États
se développeront énormément au cours des prochaines décennies. Il n'en tient qu'à elles de prendre en considération les changements climatiques dans leur
planification afin d'éviter les erreurs du passé.

L'objectif de ce projet est d'aider les gouvernements municipaux des petits États insulaires à prendre l'habitude d'intégrer la question de l'adaptation aux
changements climatiques à leur planification à long terme et à leurs processus décisionnels. Les chercheurs élaboreront des scénarios et mèneront une analyse
au moyen d'une méthode participative dans deux municipalités, à savoir São Vicente à Cap-Vert et São Tomé à São Tomé-et-Principe. On utilisera des systèmes
d'information géographique (SIG) pour aider les intervenants à visualiser les incidences de leurs scénarios relatifs aux répercussions socioéconomiques et
aux changements climatiques, et à évaluer différentes mesures d'adaptation possibles.

Outre ces études de cas, de brefs cours de formation et un programme de formation en ligne sur la manière d'intégrer les changements climatiques aux plans
d'urbanisme seront offerts aux techniciens en aménagement urbain et aux urbanistes dans les petits États insulaires où on parle portugais. On prévoit que les
deux sites pilotes - São Vicente et São Tomé - intégreront à leur plan de développement municipal les scénarios d'adaptation retenus, et que les urbanistes
d'autres États insulaires acquerront les compétences élémentaires qui leur permettront de mener des exercices semblables dans leur propre municipalité.

Projet nᵒ

105838

État du projet

Terminé

Date de début

Friday, November 6, 2009

Date butoir

Thursday, December 6, 2012

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Leone, Michele

Financement total

CAD$ 523,300

Pays

Afrique, Cabo Verde, Sud du Sahara, Sao Tomé-et-Principe

Chargé(e) de projet

Ruis Maritins

Institution

Instituto de Engenharia Mccãnica, com sede em Lisboa

Pays d' institution

Portugal

Site internet

http://www.idmec.ist.utl.pt