Building Bridges 2017 et au-delà : Promotion de la gouvernance inclusive par le développement du leadership public

En Afrique, on constate un appel croissant à un engagement réel de la part des parties prenantes à l’égard des enjeux stratégiques en lien avec la gouvernance. Le continent fait face à divers défis sur le plan du développement qui nécessitent une intervention stratégique et des ressources en vue de promouvoir la réflexion et l’action. Cependant, le leadership fort exigé est freiné par le contrôle exercé par les élites, la corruption et l’absence de responsabilisation, tous des éléments qui s’opposent fortement au développement inclusif. Cette absence d’une gouvernance inclusive et engagée a mené à une méfiance réciproque croissante entre les diverses parties prenantes, conjuguée à une frustration grandissante au sujet du peu de possibilités pour les citoyens de participer. De plus, peu de plateformes facilitent les conversations franches et éclairées sur les questions liées à la gouvernance et au développement entre activistes, responsables des politiques et praticiens.

Par l’entremise du programme Building Bridges, mis en oeuvre par la Graduate School of Development Policy and Practice de l’Université de Cape Town, ce projet vise à construire des ponts et de nouveaux réseaux de confiance et d’expertise entre décideurs politiques, chercheurs en politiques et société civile. Il vise aussi à contribuer au renforcement du leadership entourant les défis du développement au moyen de l’engagement, du dialogue et de la recherche. Une évaluation de la première étape du programme a permis de mettre en évidence l’importance de l’action collective par les citoyens ou les organisations non gouvernementales qui peuvent faire des pressions en vue d’obtenir des réformes de la gouvernance destinées à promouvoir la gouvernance éthique, responsable et inclusive par l’entremise de leur interaction soutenue avec les acteurs de l’État.

Le but visé est de consolider le programme Building Bridges à titre de plateforme unique pour les gouvernements, la société civile, les bailleurs de fonds et les chercheurs en vue d’explorer des solutions et de repérer des stratégies efficaces. Le projet vise à élargir et à soutenir un réseau de chefs de file éthiques et capables qui contribuent à la gouvernance inclusive et engagée pour s’attaquer aux nouveaux défis que l’Afrique doit affronter sur le plan du développement.

Projet nᵒ

108471

État du projet

Actif

Durée

24 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Martha Mutisi

Financement total

CAD$ 599,800

Chargé(e) de projet

Marianne Camerer

Institution

University of Cape Town

Pays d' institution

South Africa

Site internet

http://www.uct.ac.za