Budgétisation favorable à l’égalité des sexes en Afrique : un projet d’apprentissage par l’action au Sénégal et en Ouganda

Les budgets sont des outils nécessaires à la traduction des promesses et des engagements des gouvernements en programmes et en services. Il est indispensable, lors de l’élaboration du budget, de tenir compte des spécificités hommes-femmes pour parvenir à une société encore plus équitable et inclusive. Le recours à des outils d’analyse comparative entre les sexes au cours des différents stades du processus budgétaire peut permettre de prendre en compte les différents rôles, ainsi que les besoins spécifiques des femmes et des hommes à mesure que les décisions sont prises au sujet des priorités de développement, des niveaux de financement et de la mise en œuvre.

Cependant, en raison du manque de moyens et du peu de place qu’occupe l’analyse comparative entre les sexes dans le processus budgétaire, une grande partie des efforts déployés pour promouvoir l’établissement de budgets respectueux de la parité des sexes portent sur l’analyse du rendement selon le sexe dans quelques secteurs. Il demeure un certain nombre de défis pour s’assurer que les personnes concernées ont la capacité d’adopter des budgets favorisant l’égalité des sexes, tant à l’échelon national que local dans les pays africains.

Ce projet a pour objectif de donner à une sélection de chercheurs retenus et d’agents techniques de différents ministères, administrations et organismes les moyens d’élaborer des budgets favorisant l’égalité des sexes et de nouer un dialogue avec la société civile pour renforcer leurs stratégies de mobilisation en faveur de budgets respectueux de la parité des sexes au Sénégal et en Ouganda. Le projet consiste à analyser les politiques, les dépenses et la prestation des services, mais aussi à intégrer l’analyse comparative entre les sexes dans la recherche et le développement.

Ce projet est financé par l’Initiative Think tank (ITT), un programme soutenu par plusieurs bailleurs de fonds qui se consacre au renforcement des capacités des organismes indépendants de recherche sur les politiques, ou think tanks, dans les pays en développement. Le programme vise à les rendre mieux à même de produire des recherches rigoureuses, susceptibles à la fois d’éclairer et d’influencer les politiques. La deuxième phase de l’ITT (2014-2019) permettra de financer 43 institutions. Cela les aidera à consolider leur rôle en tant qu’acteurs crédibles du développement dans leur pays et, dans certains cas, à l’échelle régionale et internationale.

Projet nᵒ

108694

État du projet

Actif

Durée

15 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Diakalia Sanogo

Financement total

CAD$ 249,900

Pays

Sénégal, Ouganda

Programme

Initiative Think tank

Chargé(e) de projet

Arthur Bainomugisha

Institution

Advocates Coalition for Development and Environment

Pays d' institution

Uganda

Site internet

http://www.acode-u.org

Chargé(e) de projet

Abdoulaye Diagne

Institution

Consortium pour la Recherche Économique et Sociale

Pays d' institution

Senegal

Site internet

http://www.cres-sn.org