Bourses de recherche sur l'eau en Asie du Sud

L'Asie du Sud est vulnérable aux phénomènes environnementaux extrêmes, lesquels affectent les moyens de subsistance du milliard d'habitants de la région, où vit près du tiers des personnes pauvres de la planète. Les catastrophes environnementales s'intensifient en raison de la variabilité et des changements climatiques, de l'insécurité alimentaire, de la croissance démographique et de l'urbanisation. Il est donc crucial d'améliorer la gestion de l'eau et des ressources naturelles pour assurer le développement de la région.

Ce projet de bourse ciblera cet important obstacle au développement. Il vise à créer une masse critique interdisciplinaire de professionnels de l'eau en Asie du Sud, dont des femmes, qui connaissent bien les enjeux relatifs à l'eau et peuvent renforcer la coopération en la matière entre les pays de la région.

À cette fin, une bourse sera décernée à jusqu'à 60 personnes afin qu'elles entreprennent un programme de maîtrise par le truchement du South Asia Consortium for Interdisciplinary Water Resources Studies (SaciWATERs) et de ses quatre partenaires en Asie du Sud. Ce programme d'études en gestion des ressources hydriques intégrée et interdisciplinaire est offert au Bangladesh, en Inde, au Népal et au Sri Lanka. Trois cohortes d'étudiants sur quatre ans contribueront à l'émergence d'une nouvelle vision de la gestion de l'eau dans la région et au renforcement de la coopération en la matière en Asie du Sud.

Le projet créera une génération d'ingénieurs formée à la gestion intégrée des ressources hydriques et aux enjeux que sont les sexospécificités et l'inclusion sociale, qui pourra se pencher sur les questions d'insécurité alimentaire, d'adaptabilité aux changements climatiques et de résilience dans la région. Une proportion de 80 % des bourses sera décernée à des femmes, puisqu'elles jouent un rôle important en matière d'accès à l'eau, mais exercent peu d'influence sur les politiques de gestion de l'eau et les décisions à cet égard. Les bourses restantes seront décernées à des étudiants masculins issus de milieux défavorisés.

En outre, le projet vise les objectifs suivants :

- mener à la rédaction de thèses de recherche-action;
- corriger le déséquilibre entre les hommes et les femmes dans le domaine;
- mettre en commun les connaissances et les idées au sujet de la gestion de l'eau en Asie du Sud;
- financer l'accès gratuit à la revue électronique South Asian Water Studies;
- encourager de jeunes professionnels de l'eau à publier dans des revues scientifiques à comité de lecture.

Projet nᵒ

107240

État du projet

Actif

Durée

48 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Melanie Robertson

Financement total

CAD$ 1,015,700

Chargé(e) de projet

Dr. Neena Rao

Institution

SACIWATERS

Pays d' institution

India

Site internet

http://www.saciwaters.org

Chargé(e) de projet

Professor Mashfiqus Salehin

Institution

Bangladesh University of Engineering and Technology, Dhaka

Pays d' institution

Bangladesh

Site internet

http://www.buet.ac.bd

Chargé(e) de projet

Professor Khem Raj Sharma

Institution

Nepal Engineering College

Pays d' institution

Nepal

Site internet

http://www.nec.edu.np

Chargé(e) de projet

Dr. N. D. K. Dayawansa

Institution

University of Peradeniya

Pays d' institution

Sri Lanka

Site internet

http://www.pdn.ac.lk

Chargé(e) de projet

Dr. Anamika Barua

Chargé(e) de projet

Mr. Chedubavi Sreenivasulu

Institution

SACIWATERS

Pays d' institution

India

Site internet

http://www.saciwaters.org

Chargé(e) de projet

Professor Mohammad Shahjahan Mondal

Institution

Bangladesh University of Engineering and Technology, Dhaka

Pays d' institution

Bangladesh

Site internet

http://www.buet.ac.bd

Chargé(e) de projet

Professor Khem Raj Sharma

Chargé(e) de projet

Robert Dongol

Institution

Nepal Engineering College

Pays d' institution

Nepal

Site internet

http://www.nec.edu.np

Chargé(e) de projet

Dr. N. D. K. Dayawansa

Institution

University of Peradeniya

Pays d' institution

Sri Lanka

Site internet

http://www.pdn.ac.lk