Aquaculture intérieure et adaptation aux changements climatiques dans le nord de la Thaïlande

À l'heure actuelle, près de la moitié des animaux aquatiques que consomment les humains sont issus de l'aquaculture, une proportion qui est appelée à augmenter. Une grande partie de la production aquacole mondiale se trouve en Asie tropicale et subtropicale et constitue une importante source d'emploi et de sécurité alimentaire pour les résidents des régions rurales. La recherche sur les changements climatiques et l'aquaculture est cependant modeste, comparativement à celle qui vise beaucoup d'autres activités agricoles.

Ce projet porte sur l'élevage du tilapia dans de petits étangs fermiers ou des cages flottantes dans les rivières et les réservoirs du nord de la Thaïlande. Les chercheurs exploreront des façons d'adapter les pratiques aquacoles aux changements climatiques et analyseront la valeur de l'aquaculture comme stratégie d'adaptation.

Les chercheurs étudieront les répercussions des inondations et des sécheresses passées pour les exploitations aquacoles, ainsi que les risques futurs, à l'aide de diverses pratiques de gestion des risques. Ils se pencheront sur les effets de la variabilité du climat sur les propriétés de l'eau et la production de tilapia, et se serviront de modèles pour créer des scénarios afin d'évaluer les risques futurs d'inondation et d'épisodes de bas débit en raison des changements climatiques. Les chercheurs examineront également l'aquaculture comme stratégie d'adaptation, en déterminant et en mesurant l'apport de l'aquaculture à la résilience des ménages.

Divers intervenants utiliseront les constatations qui émaneront de la recherche pour évaluer les modes d'adaptation de l'aquaculture et créer des projets pilotes d'adaptation. En combinant l'expérience pratique des gestionnaires des ressources hydriques et des aquaculteurs avec les résultats de recherche, des recommandations pourront être formulées pour les secteurs des pêches et de l'eau dans le nord de la Thaïlande ainsi que d'autres régions où se pratique l'aquaculture en Asie.

Ce projet s'inscrit dans l'Initiative de recherche sur l'adaptation en Asie (IRA-Asie) du CRDI, qui bénéficie de l'apport de financement accéléré du gouvernement du Canada.

Projet nᵒ

107087

État du projet

Actif

Date de début

Sunday, July 1, 2012

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

MacAlister, Charlotte

Financement total

CAD$ 1,234,000

Pays

Thaïlande

Chargé(e) de projet

Dr. Louis Lebel

Institution

Chiang Mai University

Site internet

http://www.chiangmai.ac.th