Appui au Next Einstein Forum de 2016

L'African Institute for Mathematical Sciences (AIMS) a ouvert ses portes en 2003, à Cape Town. L'institut a pour but d'offrir aux plus brillants étudiants africains une formation en mathématiques avancées et de leur permettre de relever les défis de l'Afrique en matière de développement. Le lancement de l'initiative À la recherche du prochain Einstein (NEI), en 2008, visait à constituer une masse critique de talents scientifiques et techniques en Afrique, apte à stimuler le progrès à l'échelle du continent. Il en résultera un réseau panafricain de 15 centres de l'AIMS d'ici 2023. On pense faire émerger des talents exceptionnels - des Einstein africains - capables d'innovations et de percées technologiques susceptibles de transformer les perspectives d'avenir du continent.

L'AIMS-NEI bénéficie de fonds publics et privés, y compris un investissement de 20 millions de dollars du CRDI. Cet investissement exemplaire du Canada a aidé l'AIMS à ouvrir de nouveaux centres et à renforcer sa structure organisationnelle. Un financement de contrepartie du Department for International Development (DFID) du R.-U., géré par le CRDI, permettra de créer deux autres centres et d'offrir un financement consolidé aux centres existants. Jusqu'à présent, quatre nouveaux centres AIMS ont ouvert leurs portes : AIMS-Sénégal (2011), AIMS-Ghana (2012), AIMS-Cameroun (2013) et AIMS-Tanzanie (2014). Un total de 960 étudiants, dont 297 femmes, provenant de 42 pays africains ont obtenu un diplôme de l'AIMS.

Dans le cadre de ses efforts de promotion de la science en Afrique, l'AIMS s'est associé à la fondation Robert Bosch dans le cadre d'une nouvelle initiative nommée le Next Einstein Forum (NEF). Le concept du NEF prévoit la création d'une plate-forme mondiale pour la science africaine. Quinze boursiers du NEF choisis parmi les meilleurs jeunes scientifiques de l'Afrique seront invités à présenter les recherches qu'ils effectuent. Cet événement leur offrira de la visibilité, des occasions de réseautage et de mentorat ainsi qu'une plate-forme pour inspirer d'autres jeunes Africains à poursuivre des carrières universitaires. En outre, on choisira 54 ambassadeurs du NEF (de jeunes scientifiques africains en devenir, un de chaque pays du continent) pour assister à l'événement et y représenter leur pays, présenter leurs idées, faire du réseautage et communiquer leur expérience à leurs pairs par l'entremise des médias sociaux et de présentations.

Ce projet de soutien à la recherche contribuera à la première Rencontre internationale du NEF, qui aura lieu du 8 au 10 mars 2016, au Sénégal. Plus précisément, il appuiera la participation de boursiers du NEF et d'ambassadeurs du NEF ainsi que de scientifiques africains jeunes ou de sexe féminin, qui prendront la parole au cours de la rencontre.

Projet nᵒ

108205

État du projet

Actif

Durée

7 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Pelagie Lefebvre

Financement total

CAD$ 214,300

Chargé(e) de projet

Arun Sharma

Institution

The African Institute for Mathematical Sciences - Next Einstein Initiative Foundation (UK)

Pays d' institution

United Kingdom

Site internet

http://www.nexteinstein.org