Appartenance ethnique, terres et conflits en Afrique de l'Est : études de cas menées au Kenya, en Ouganda, au Rwanda et en Tanzanie

Comme partout ailleurs en Afrique, les terres sont au coeur d'une économie principalement agraire en Afrique de l'Est, et elles jouent un rôle névralgique dans les différends, en particulier entre groupes ethniques, et parfois au sein d'un même groupe. Dans la plupart des cas, les réformes foncières de l'ère postcoloniale ne sont pas parvenues à régler les problèmes reliés à des injustices historiques ni à assurer un accès élargi à cette ressource vitale. Le projet permettra de jeter un nouvel éclairage sur la dimension ethnique des conflits au sujet des terres au Kenya, en Ouganda, au Rwanda et en Tanzanie. Le Kenya sort tout juste d'une violente période postélectorale, l'Ouganda vient d'élaborer une loi sur les terres qui suscite la controverse, et l'histoire du Rwanda est intimement liée à des conflits au sujet des terres. Et bien qu'il n'y ait eu aucun conflit foncier violent en Tanzanie, le potentiel à cet égard est palpable. Les chercheurs examineront les relations de cause à effet entre appartenance ethnique, terres et conflits et en tireront des enseignements permettant d'élaborer une solution durable en matière de politiques pour régler les conflits au sujet des terres dans ces quatre pays. Ils vont mener des travaux sur le terrain rigoureux, produire régulièrement des rapports et des exposés de politique et publier un rapport final exhaustif sous forme de livre.

Projet nᵒ

105300

État du projet

Terminé

Date de début

Thursday, July 17, 2008

Date butoir

Tuesday, July 17, 2012

Durée

24 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Karuru, Njeri

Financement total

CAD$ 498,700

Pays

Afrique, Afrique de l'Est

Chargé(e) de projet

Patrick Mutahi

Chargé(e) de projet

Dr. Peter Kagwanja

Institution

Africa Policy and Leadership Institute (an association incorporated under section 21)

Pays d' institution

Kenya

Site internet

http://www.africapi.org