Améliorer l’intervention en cas de crises du virus Ebola grâce à un meilleur accès à des renseignements de santé généraux

L’éclosion du virus Ebola de 2014 à 2016 a tué des milliers de personnes en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone et leur a occasionné une perte d’au moins 2 milliards de dollars en PIB. Il faut bien comprendre le rôle de l’utilisation de données existantes et de systèmes d’information pour de telles éclosions afin de renforcer les systèmes de santé et d’améliorer la résilience pendant les éclosions et dans d’autres installations humanitaires.

Ce projet permettra de comprendre comment les renseignements de santé de base sur les principales mesures des systèmes de santé peuvent étayer l’intervention continue et à long terme en cas de crise du virus Ebola en République démocratique du Congo (RDC) ainsi qu’élaborer des outils permettant d’utiliser ces données lors de futures crises de santé publique.

Les méthodes du projet utiliseront les données existantes pour évaluer l’état des interventions du système de santé en cas d’éclosions telles que l’Ebola avant, pendant et après l’éclosion dans les zones touchées et épargnées. La seconde phase consistera à utiliser principalement des méthodes qualitatives pour explorer la manière dont le système de renseignements de santé de base a été utilisé par les parties prenantes, notamment les travailleurs de la santé de première ligne, lors de l’éclosion. Les constatations de la recherche documenteront l’intervention continue, notamment les opérations de rétablissement à long terme, et généreront des leçons généralisées qui seront précieuses pour de futures épidémies ou d’autres urgences de santé publique dans la RDC et dans d’autres pays où le revenu est faible à moyen.

L’équipe de projet est composée d’un partenariat d’une équipe de recherche canadienne et congolaise soutenu par d’autres chercheurs et praticiens internationaux ayant une solide expertise pluridisciplinaire dans les systèmes de santé, l’épidémiologie, la science des données, l’anthropologie et la santé publique, ainsi qu’une expérience significative avec l’Ebola acquise lors de l’éclosion en Afrique de l’Ouest.

Ce projet est financé par le Fonds pour la recherche rapide sur les éclosions de la maladie à virus Ebola, une initiative de 1,5 million de dollars canadiens qui a été mobilisée et cofinancée par le CRDI, les Instituts de recherche en santé du Canada et le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada. Le Fonds soutient quatre projets de collaboration codirigés par des chercheurs canadiens et africains.

Projet nᵒ

108966

État du projet

Actif

Durée

24 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Qamar Mahmood

Financement total

CAD$ 359,151

Pays

Congo, République démocratique du

Programme

Alimentation, environnement et santé

Chargé(e) de projet

Serge Mayaka

Institution

Ecole De Santé Publique De Kinshasa

Institution Country

Congo

Institution Website

http://espkinshasa.net

Chargé(e) de projet

Karen Grépin

Institution

Wilfrid Laurier University

Institution Country

Canada

Institution Website

http://www.wlu.ca