Améliorer les données sur l’alimentation et sur la santé pour le processus décisionnel relatif aux interventions agricoles et nutritionnelles

L’Afrique subsaharienne affiche le plus haut taux d’insécurité alimentaire et nutritionnelle dans le monde. Malgré de nombreuses interventions, l’accès à de l’information exacte et fiable sur la nutrition et la santé des individus fait cruellement défaut. Ce problème est intensifié par les méthodes principales de collecte des données qui prennent beaucoup de temps, sont dispendieuses et sont particulièrement difficiles à appliquer dans les régions éloignées. En raison des solides investissements nationaux et internationaux visant à réduire toutes les formes de malnutrition, il est essentiel de trouver des méthodes fiables et qui se prêtent au terrain pour recueillir des renseignements à rendre accessibles pour prendre des décisions au sujet d’interventions en matière de nutrition.

Ce projet, mis en œuvre en collaboration avec le Food, Agriculture and Natural Resources Policy Analysis Network d’Afrique du Sud, abordera l’écart de données en élaborant une plateforme basée sur les technologies de l’information et de la communication pour recueillir des données sur la nutrition en temps réel. Il est fondé sur la reconnaissance de plus en plus marquée soulignant que les plateformes numériques peuvent soutenir des progrès transformationnels en matière d’agriculture, de nutrition et d’autres objectifs de développement durable en combinant la précision et la fréquence à laquelle les événements sont enregistrés presque en temps réel et à faible coût.

Les chercheurs élaboreront une application mobile de première ligne conçue pour être conviviale et utilisable, même par une grande proportion d’individus illettrés, accompagnée d’un système Web dorsal agissant comme une base de données et un tableau de bord pour l’analyse des données. Des méthodes novatrices seront mises à l’essai alors que les ménages pourront fournir leurs propres données directement au moyen d’icônes, de photos, de la réponse vocale interactive et de jeux. Des dynamiques liées au genre seront envisagées au travers du projet et la capacité des femmes à consulter et utiliser les outils de collecte de données sera améliorée.

L’application mobile fera initialement l’objet de tests au sein de communautés kényanes, puis elle sera étendue à deux autres pays africains. Les résultats seront suivis de près et validés en comparant les données recueillies au moyen de méthodes traditionnelles et par l’entremise d’un engagement avec d’autres parties prenantes dans le secteur nutritionnel. Les parties prenantes impliquées dans la programmation nationale et internationale pourront aussi y accéder.

Projet nᵒ

108872

État du projet

Actif

Durée

48 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Annie Wesley

Financement total

CAD$ 1,556,300

Pays

Éthiopie, Kenya, Ouganda

Programme

Agriculture et sécurité alimentaire

Chargé(e) de projet

Simbarashe Sibanda

Institution

Food, Agriculture and Natural Resources Policy Analysis Network

Institution Country

South Africa

Institution Website

http://www.fanrpan.org