Améliorer le contrôle des aliments contaminés par l’aflatoxine en Haïti

En Haïti, un pourcentage élevé de la population est exposé à l’aflatoxine – un produit chimique toxique et cancérigène qui se développe dans le sol, dans la végétation, le foin et les céréales en décomposition. On la trouve souvent dans les aliments de base comme les arachides, et elle s’introduit dans les systèmes d’approvisionnement alimentaire lors de la transformation. Les enfants sont particulièrement affectés par l’exposition à l’aflatoxine, laquelle entraîne un retard de croissance, un retard de développement et des maladies du foie.

L’Université Laval assurera la direction de ce projet qui vise à réduire le risque de contamination par l’aflatoxine présente dans les arachides au sein de la population haïtienne en appliquant des solutions éprouvées durant la récolte, le séchage, l’entreposage, le tri et la transformation. On procédera à la détermination des facteurs qui influencent l’adoption de mesures de contrôle par les agriculteurs, les cueilleurs, les transporteurs, les transformateurs d’arachides par procédé artisanal et commercial ainsi que par d’autres acteurs de la chaîne de valeur, au moyen d’une caractérisation de la chaîne de valeur des arachides. Le projet consistera aussi à concevoir une chaîne de valeur non alimentaire sûre et économiquement viable pour les arachides contaminées par l’aflatoxine.

Les chercheurs faciliteront la coopération entre les organismes du secteur public et privé en vue de réduire la contamination par l’aflatoxine et l’exposition de la population aux aliments contaminés. La durabilité des répercussions du projet sera assurée par l’amélioration de la capacité des universités haïtiennes à effectuer des recherches sur le contrôle de l’aflatoxine. Elle bénéficiera aussi de l’amélioration de la capacité des institutions nationales à surveiller les niveaux de contamination et à éclairer les politiques et les interventions en faveur de la santé de la population et de la salubrité des aliments. Les femmes et les familles feront l’objet d’une attention particulière pendant toute la durée de l’étude.

Projet nᵒ

108364

État du projet

Actif

Durée

30 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Delphine Larrousse

Financement total

CAD$ 1,100,879

Pays

Haïti

Chargé(e) de projet

Patrice Dion

Institution

Université Laval

Pays d' institution

Canada

Site internet

http://www.ulaval.ca