Améliorer la qualité des services en matière de violence sexuelle et sexospécifique pour les femmes et les filles en Haïti

En Haïti, la violence sexuelle et sexospécifique contre les femmes et les filles constitue une préoccupation sérieuse en matière de droits humains et de santé. La plupart des femmes qui subissent ce type de violence comptent parmi les membres de la société les plus à risque et les plus mal desservis. Cela signifie qu’elles n’ont pas accès aux services et aux soutiens essentiels, y compris aux voies d’accès à la justice. Leur accès à l’éventail des services nécessaires est freiné par les ressources limitées, l’insécurité économique, les normes sociales prévalentes, les déséquilibres de pouvoir entre les sexes, ainsi que le manque de volonté politique.

Ce projet consistera à travailler avec les communautés, les gouvernements et les organisations de la société civile afin de fournir des services améliorés et intégrés (juridiques, sociaux et de santé) aux victimes de violence sexuelle et sexospécifique. Il sera axé spécifiquement sur les adolescentes car elles sont particulièrement vulnérables à la violence sexuelle et sexospécifique.

S’inspirant des leçons tirées des trois années d’expérience dans la mise en œuvre d’une intervention multisectorielle intégrée visant à lutter contre la violence sexuelle et sexospécifique dans les départements du Bas Artibonite et du Plateau Central en Haïti, ce projet vise à documenter la prévalence de la violence sexuelle et sexospécifique au moyen de données de grande qualité qui seront mises à la disposition des décideurs. Il met également l’accent sur l’amélioration du caractère opportun, de la qualité et de l’accessibilité des services de soutien multisectoriels à la violence sexuelle et sexospécifique, en examinant les perspectives sur la qualité des services du point de vue de l’offre (fournisseurs) et du point de vue de la demande (utilisateurs). Enfin, le projet évaluera la validité et l’efficacité des approches multisectorielles visant à lutter contre la violence sexuelle et sexospécifique. Les analyses sexospécifiques et de coûts sont intégrées dans ces objectifs afin d’enrichir l’utilité et la reproductibilité des résultats.

Ce projet collaborera avec la communauté, les représentants du gouvernement, les milieux universitaires haïtiens, et la société civile pour contribuer concrètement à la théorie et la pratique portant sur la façon de concevoir et d’évaluer une intervention multisectorielle. Les activités de renforcement des capacités comprennent une formation ciblée ainsi qu’un soutien offert aux étudiants diplômés d’Haïti qui suivent des études liées à ce projet.

Projet nᵒ

108795

État du projet

Actif

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Chaitali Sinha

Financement total

CAD$ 545,700

Pays

Haïti

Chargé(e) de projet

Wesley Lambert

Institution

Zanmi Lasante

Pays d' institution

Haiti

Site internet

http://zanmilasante.org/