Améliorer la productivité agricole grâce à l’imagerie des satellites afin de mettre à l’échelle l’assurance-récolte (CultivAF2)

Les moyens de subsistance de millions de petits exploitants agricoles dans les pays en développement sont menacés en raison des événements météorologiques extrêmes, tels que les sécheresses et les inondations. On prévoit que les risques augmenteront considérablement en raison des changements climatiques, et la prévision de pertes possibles décourage les agriculteurs de faire des investissements favorisant la productivité.

L’assurance agricole, complétée par d’autres pratiques de réduction des risques, peut être une approche durable pour stimuler les investissements dans les petits exploitants agricoles qui amélioreront leur résilience et leur productivité. L’assurance-récolte protège les agriculteurs contre les risques financiers posés par les événements météorologiques extrêmes et a été largement préconisée comme un outil pour aider les ménages d’agriculteurs à éviter les pièges de la pauvreté et à investir dans l’agriculture à forte productivité adaptée aux changements climatiques.

Le nombre de régimes d’assurance qui ciblent les petits exploitants est limité en raison de la surveillance élevée et des coûts de vérification liés aux assurances traditionnelles; de la faible demande d’assurance indexée (conçue pour éliminer la nécessité de vérifier les pertes) qui est principalement attribuable à la méfiance et aux risques de base (c.-à-d. la corrélation imparfaite entre les pertes des agriculteurs et les prestations d’assurance); et le fait que les produits d’assurance négligent souvent les options complémentaires de gestion des risques comme les cultivars résistant à la sécheresse et l’irrigation.

Ce projet vise à résoudre ces problèmes grâce à une assurance basée sur des photos et adaptée aux changements climatiques, qui utilise des images de satellites et de téléphones cellulaires pour vérifier les pertes, observer les pratiques de gestion, et promouvoir l’adoption de technologies résilientes et favorisant la productivité au moyen d’avis et d’assurances combinées. Les photos au sol prises par les agriculteurs aideront à réduire les coûts de surveillance, à minimiser les risques de base et à créer des synergies avec les technologies de résilience adaptées aux changements climatiques.

Le projet est financé dans le cadre de la deuxième phase du fonds Cultiver l’avenir de l’Afrique (CultivAf2), programme conjoint du CRDI et de l’Australian International Food Security Research Centre, qui est une composante de l’Australian Centre for International Agricultural Research. CultivAf finance des travaux de recherche visant à accroître la sécurité alimentaire à long terme en Afrique de l’Est et en Afrique australe.

Projet nᵒ

109076

État du projet

Actif

Durée

42 mois

Financement total

CAD$ 1,695,600

Pays

Kenya

Programme

Cultiver l’avenir de l’Afrique 

Chargé(e) de projet

Lilian Waithaka

Institution

Agriculture and Climate Risk Enterprise Limited

Institution Country

Kenya

Institution Website

http://www.acreafrica.com

Chargé(e) de projet

Benjamin Kivuva

Institution

Kenya Agricultural & Livestock Research Organization

Institution Country

Kenya

Institution Website

http://www.kari.org