Amélioration de l'état nutritionnel des enfants au Ghana, au Kenya et en Zambie afin de prévenir les maladies non transmissibles

Les chercheurs ont déterminé que les changements sur le plan de la nutrition en Afrique sont l'une des principales causes de l'épidémie croissante de maladies non transmissibles (MNT). Ce projet de recherche évaluera les habitudes alimentaires et l'état nutritionnel des enfants pour jeter les bases d'un projet de recherche interventionnelle en vue de régler le problème.

De nombreux pays d'Afrique connaissent une transition nutritionnelle rapide caractérisée par une consommation accrue d'aliments pauvres en éléments nutritifs, mais à forte teneur en gras, en sucre et en sel. Il faut réunir davantage de données probantes pour cerner les caractéristiques et les facteurs déterminants de cette transition chez divers groupes au sein de la population.

Il y a actuellement une insuffisance de recherches sur
- les habitudes alimentaires des enfants d'âge scolaire;
- le lien éventuel entre ces habitudes et les MNT plus tard dans la vie;
- les interventions susceptibles d'exercer une influence sur le comportement alimentaire au sein de cette population.

Par conséquent, le projet vise avant tout à évaluer les habitudes alimentaires des enfants de 6 à 14 ans et leur état nutritionnel. L'étude sera réalisée dans divers milieux urbains au Ghana, au Kenya et en Zambie. Elle permettra d'obtenir des renseignements essentiels pour un futur projet de recherche interventionnelle.

Les chercheurs étudieront les enfants dans neuf écoles de chacun des pays, représentant des groupes à revenu élevé, à revenu intermédiaire et à faible revenu. Ils auront recours aux techniques de collecte de données suivantes :
- des questionnaires auprès de 2 176 répondants;
- des analyses d'urine pour évaluer les niveaux de sodium, de calcium et de potassium;
- des entrevues en profondeur avec des membres de l'administration scolaire;
- des journaux alimentaires, que tiendra un échantillon des enfants.

L'équipe de recherche étudiera aussi la provenance des repas des enfants, c'est-à-dire si les aliments sont fournis par l'école, apportés de la maison, ou achetés à l'école ou à l'extérieur.

Ce projet est une occasion unique d'obtenir des données probantes pour éclairer l'élaboration de programmes et de politiques qui aideront à prévenir et à combattre les MNT en Afrique.

L'équipe de recherche communiquera les résultats par l'entremise d'ateliers dans chacun des pays, de sites Web et d'articles dans des revues à comité de lecture. Elle réalisera le projet de concert avec les ministères de la Santé, de l'Éducation, et des Collectivités territoriales ou du Gouvernement local au Ghana, au Kenya et en Zambie.

Projet nᵒ

107175

État du projet

Actif

Date de début

Friday, August 1, 2014

Durée

12 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Lecours, Natacha

Financement total

CAD$ 373,100

Pays

Ghana, Kenya, Zambie

Coresponsable de projet

Dr. Mary Amuyunzu-Nyamongo

Institution

African Institute for Health and Development

Site internet

http://www.aihdint.org

Coresponsable de projet

Prof. Jacob Plange-Rhule

Institution

Kwame Nkrumah University of Science and Technology, Kusami

Coresponsable de projet

Dr. Fastone Goma

Institution

University of Zambia

Site internet

http://www.unza.zm