Amélioration de la transformation et de la commercialisation de produits du poisson sains au Malawi

Au Malawi, les pêches sont une source essentielle d’emploi et de nourriture; or, il se perd 40 % de la production pendant la transformation. Les chercheurs adapteront et mettront à l’essai des séchoirs solaires en vue de réduire les pertes, et ils élaboreront de nouveaux modèles de fonctionnement à l’intention des transformateurs de poisson.

Le défi

Au Malawi, le régime alimentaire de la population est composé à 70 % de poisson : les petits poissons sont une source particulièrement vitale de calcium, de vitamine A, de fer et de zinc. Après leur capture, la plupart des poissons sont séchés au soleil, fumés, étuvés ou poêlés. Toutefois, les prises atteignent un sommet durant la saison des pluies, lorsque l’humidité est élevée, ce qui nuit au séchage et au fumage. Le séchage du poisson à l’air libre engendre aussi des infestations d’insectes, l’accumulation de poussière et la contamination par des animaux. Par conséquent, plus de 40 % des captures de poissons au Malawi sont perdues durant la transformation, ce qui a de profondes répercussions sur la consommation de poisson dans le pays. Ces pertes élevées contribuent aussi au déclin du secteur de la pêche comme source de nutrition, de revenus ou d’emplois.

La recherche 

Ce projet élaborera et mettra à l’essai des tentes solaires pour le séchage de trois espèces de petits poissons provenant du lac Malawi — l’Usipa (Engraulicypris sardella), l’Utaka (Copadichromis spp.) et le Ndunduma (Diplotaxodon spp.). Ces espèces nutritives composent une bonne partie des prises annuelles de poissons et sont très accessibles aux pauvres. La recherche évaluera les coûts et les avantages de l’utilisation des tentes, y compris leur rendement économique et leurs répercussions sur la quantité de poissons transformés et sur leur qualité.

Pour favoriser l’adoption des séchoirs solaires, les chercheurs interviendront auprès de divers acteurs dans la chaîne de valeur du poisson afin de créer un modèle de fonctionnement durable. À l’échelon communautaire, les hommes, les femmes et les jeunes à faible revenu, qui n’ont jamais eu facilement accès à des installations de transformation de bonne qualité, utiliseront les séchoirs solaires. Le projet mettra les transformateurs en rapport avec les transporteurs et les distributeurs afin d’approvisionner une chaîne de supermarchés bien établie, le People’s Trading Centre, et d’autres marchés. On cherchera en priorité à améliorer les conditions sociales et économiques des femmes chargées de la transformation du poisson. 

Incidences attendues

  • adaptation de tentes solaires pour le séchage de trois espèces de petits poissons;
  • compréhension du potentiel économique des séchoirs solaires, particulièrement pour les femmes;
  • réduction des pertes et accroissement de la sécurité dans la transformation du poisson;
  • meilleur accès aux marchés et accroissement du revenu des transformateurs et des pêcheurs;
  • lignes directrices normalisées pour la manutention et la transformation du poisson;
  • un modèle de fonctionnement approprié pour la transformation du poisson par les femmes et les jeunes.

Partenaires de mise en oeuvre 

Université du Malawi, Chancellor College 

Communiquer avec Levison Chiwaula à lchiwaula@yahoo.co.uk  

Autres partenaires 

ministère des Pêches du Malawi et WorldFish.

Projet nᵒ

107840

État du projet

Actif

Date de début

Monday, October 6, 2014

Date butoir

Wednesday, April 5, 2017

Durée

30 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Njuki Jemimah

Financement total

CAD$ 1,231,000

Pays

Malawi

Chargé(e) de projet

Dr. Levison Chiwaula

Institution

University of Malawi

Pays d' institution

malawi