Amélioration de la situation des pauvres sur le marché du travail en Afrique subsaharienne

Les pays africains connaissent enfin une forte croissance économique, ce qui accélère la transition d'économies fondées sur l'agriculture vers le secteur manufacturier. Toutefois, l'agriculture occupe toujours une place plus importante dans l'économie en Afrique que n'importe où ailleurs dans le monde. Au Ghana, à Madagascar et en Tanzanie, les activités agricoles représentent encore aujourd'hui plus du tiers des activités économiques, tandis que le secteur manufacturier équivaut environ au dixième. Les chômeurs ont très rapidement investi le secteur non structuré en se faisant barbiers, vendeurs ambulants ou fabricants à très petite échelle. Dans l'ensemble, cette situation signifie que la demande de main-d'oeuvre n'a pas su croître au même rythme que la population active.

La qualité de la main-d'oeuvre importe tout autant. Pour attirer de nouveaux investissements dans de grandes industries à forte intensité de main-d'oeuvre, les pays doivent veiller à ce que leurs travailleurs soient suffisamment qualifiés pour satisfaire aux demandes des sociétés qui oeuvrent dans un marché mondialisé. En Afrique du Sud, par exemple, le marché du travail de l'après-apartheid se caractérise par l'un des taux de chômage les plus élevés de la planète conjugué à une grave pénurie de travailleurs qualifiés.

La subvention servira à financer 12 études nationales et transnationales visant à déterminer comment les récentes transformations ayant eu lieu dans chacun des quatre pays mentionnés ont façonné le marché du travail et comment celui-ci pourrait être amélioré. Les marchés du travail nationaux étudiés témoignent de la diversité de la région, qui comprend tant des économies relativement pauvres fondées sur l'agriculture comme celle de Madagascar que des économies urbaines relativement riches comme celle de l'Afrique du Sud. Toutefois, tous ces pays ont en commun le fait que leur économie ne récolte pas les fruits d'une économie industrielle mondialisée.

Projet nᵒ

104443

État du projet

Terminé

Date de début

Sunday, July 1, 2007

Date butoir

Thursday, August 12, 2010

Durée

27 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Rodriguez, Mr. Edgard

Financement total

CAD$ 717,400

Pays

Afrique, Sud du Sahara

Chargé(e) de projet

Rankin, Neil

Institution

University of the Witwatersrand

Pays d' institution

Afrique du Sud

Site internet

http://www.wits.ac.za