Amélioration de la sécurité alimentaire grâce aux technologies de l'information et de la communication au Honduras

Le Honduras présente l'un des taux d'insécurité alimentaire les plus élevés d'Amérique latine et des Caraïbes (juste après Haïti et le Nicaragua). Même si l'agriculture de subsistance à petite échelle compte pour plus de 60 % de la production alimentaire nationale, les petits producteurs affichent les taux de pauvreté et de malnutrition les plus élevés du pays. La marginalisation et l'isolement sociaux, la faible productivité agricole, la faible qualité des récoltes et l'accès limité à l'information, voilà quelques-uns des obstacles que les petits exploitants du Honduras doivent surmonter. Ce projet évaluera la possibilité d'utiliser les technologies de l'information et de la communication pour accroître la production agricole et améliorer la sécurité alimentaire dans les départements honduriens d'Olancho et de Francisco Morazán. Les chercheurs effectueront des études pilotes sur le terrain pour mettre à l'essai divers outils d'information et de communication qui pourraient améliorer la disponibilité et la stabilité alimentaires de même que l'accessibilité et l'utilisation des aliments. Ils se pencheront aussi sur l'application des solutions efficaces à l'ensemble du pays au moyen de stratégies qui permettraient d'influer efficacement sur les politiques. Puisque bon nombre des familles des régions visées sont dirigées par des femmes (en raison de l'émigration des hommes), celles-ci seront particulièrement ciblées par les activités liées aux habitudes et aux pratiques alimentaires. Les chercheurs profiteront du contexte politique très favorable pour collaborer étroitement avec les représentants du gouvernement. En effet, de nombreux éléments positifs sont en place : l'existence d'une initiative gouvernementale visant à faire de la sécurité alimentaire une priorité nationale, la création de structures et d'instruments opérationnels pour favoriser la sécurité alimentaire à l'échelle nationale et l'adoption d'une politique nationale de sécurité alimentaire et nutritionnelle (2006 à 2015). Dans le contexte de ces engagements gouvernementaux, le projet permettra aux chercheurs de présenter aux responsables des politiques des solutions concrètes et viables qui sont au diapason des objectifs et priorités nationaux en matière de sécurité alimentaire.

Projet nᵒ

107142

État du projet

Terminé

Date de début

Sunday, July 1, 2012

Date butoir

Thursday, January 1, 2015

Durée

30 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Larrousse, Delphine

Financement total

CAD$ 419,400

Pays

Honduras

Chargé(e) de projet

Raquel Isaula

Coresponsable de projet

Manuel Villa

Institution

Red de Desarrollo Sostenible de Honduras

Site internet

http://www.rds.org.hn