Alliance statistique pour les faits d’état civil : renforcer le recours aux programmes d’enregistrement des décès de mères et d’enfants

Comme la majorité des décès en Afrique subsaharienne se produisent sans surveillance médicale, les causes des décès demeurent inconnues. Ce manque d’information limite considérablement la planification fondée sur des données factuelles et compromet la réalisation des objectifs de santé, y compris ceux liés à la santé maternelle et infantile. Pour y remédier, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) recommande l’amélioration du mécanisme de détermination des causes de décès à la fois au sein de la communauté et au sein des structures de soins. L’OMS insiste également sur le besoin crucial d’intégrer les données sur les causes de décès dans les systèmes de gestion de l’information sur la santé et les systèmes d’établissement des statistiques de l’état civil et d’enregistrement des faits d’état civil, de façon à ce que les données soient utilisées par les ministères de la Santé et les programmes de lutte contre les maladies.

Ce projet consiste à améliorer la déclaration des données sur les causes des décès qui surviennent dans des établissements de santé en Éthiopie et au Mozambique, en expliquant aux médecins et aux administrateurs d’hôpitaux comment tirer parti de ces données pour améliorer les politiques et les programmes qui ont une incidence sur la santé des mères et des enfants. En complétant les efforts déployés pour renforcer la communication des causes de décès survenus au sein de la communauté dans le cadre d’un projet permanent sur la santé maternelle et infantile, ce projet mettra en évidence la faisabilité de l’application des recommandations émises par l’OMS sur la production et l’utilisation de données de haute qualité et exhaustives.

Le projet s’inscrit dans la logique du gouvernement du Canada qui consiste à donner la priorité aux systèmes d’établissement des statistiques de l’état civil et d’enregistrement des faits d’état civil, qui sont de formidables outils d’investissement public favorisant la protection des droits des femmes et des enfants, l’amélioration de l’élaboration des politiques et de l’exécution des programmes axés sur la santé maternelle et infantile, et le renforcement de la reddition de comptes. Ce projet est financé par l’initiative Innovation pour la santé des mères et des enfants d’Afrique. Cette initiative de 36 millions de CAD sur sept ans est financée conjointement par Affaires mondiales Canada, le CRDI et les Instituts de recherche en santé du Canada.

Projet nᵒ

108549

État du projet

Actif

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Leah Mwai

Financement total

CAD$ 500,000

Pays

Éthiopie, Mozambique

Chargé(e) de projet

Prabhat Jha

Institution

Providence St. Joseph's and St. Michael's Healthcare

Pays d' institution

Canada

Site internet

http://www.stmichaelshospital.com