Alimentation et santé en milieu rural au Liban : pistes en vue d'accroître la diversité des aliments et la sécurité alimentaire

Ces dernières années, les Libanais ont changé peu à peu leurs habitudes alimentaires traditionnelles afin de privilégier une alimentation occidentalisée, moins saine et moins diversifiée. Parallèlement, on observe que les écosystèmes ruraux se détériorent en raison de l'étalement urbain, de la pollution de l'eau et de l'abandon des terres. Par conséquent, les populations rurales pauvres doivent relever de nouveaux défis en matière de santé, associés, entre autres, aux carences en micronutriments, à la sous-alimentation et à la hausse marquée du nombre de maladies non transmissibles. Ces troubles de santé risquent de s'aggraver dans la foulée de l'augmentation récente des prix des aliments à l'échelle planétaire et de la crise financière mondiale. Les pauvres vivant en milieu rural sont les plus touchés, en particulier les femmes, les enfants et les personnes des collectivités marginalisées.

Les résultats du projet Plantes sauvages comestibles : promotion de la diversité alimentaire dans les collectivités pauvres du Liban (projet no 102692), mené récemment, brossent un sombre portrait de l'état de santé des populations rurales pauvres et de la détérioration des écosystèmes dont elles sont tributaires. Le projet proposé, qui fait fond sur les résultats obtenus lors de cette phase précédente, analysera plus en profondeur le potentiel qu'ont les écosystèmes ruraux d'assurer la subsistance de populations en santé. Les chercheurs évalueront les avantages que présentent les écosystèmes ruraux sur le plan humain et culturel, la faisabilité socioculturelle et environnementale de certaines stratégies d'approvisionnement alimentaire locales axées sur l'exploitation des terres, ainsi que les risques que pose un modèle d'alimentation et de santé fondé sur l'écosystème. Le projet a pour objectif principal l'élaboration de choix de politiques et d'interventions concrètes ayant pour objet d'accroître la diversité des aliments et la sécurité alimentaire et, partant, d'améliorer la santé des collectivités libanaises pauvres et vulnérables.

Projet nᵒ

103156

État du projet

Terminé

Date de début

Monday, March 23, 2009

Date butoir

Monday, March 25, 2013

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Sanchez-Bain, Walter Andres

Financement total

CAD$ 566,487

Pays

Asie, Liban, Moyen-Orient

Chargé(e) de projet

Dr. Malek Batal

Institution

Université d'Ottawa

Pays d' institution

Canada

Site internet

http://www.uottawa.ca

Chargé(e) de projet

Professor Salma N. Talhouk

Institution

American University of Beirut

Pays d' institution

Liban

Site internet

http://www.aub.edu.lb