Agriculture biologique dans les Andes péruviennes

Le défi

Au Pérou, la pauvreté est presque trois fois plus prononcée en milieu rural qu’en milieu urbain, et la situation est encore pire dans les Andes. On dit souvent que l’agriculture biologique permet, de façon durable, d’augmenter le rendement des exploitations agricoles, de réduire la pauvreté, d’atténuer les effets des changements climatiques et d’accroître la sécurité alimentaire. Toutefois, en l’absence de recherches écologiques, sociales et économiques judicieuses, l’agriculture biologique ne peut faire grand-chose pour améliorer les moyens de subsistance des agriculteurs.

La recherche

Financé par le CRDI et AMC dans le cadre du Fonds canadien de recherche sur la sécurité alimentaire internationale (FCRSAI), ce projet vise à accroître l’efficacité de l’agriculture biologique dans deux régions des Andes péruviennes (celles de Cusco et de Cajamarca) qui se distinguent par leur riche biodiversité et leurs associations d’agriculteurs dynamiques.

Le projet, axé sur les cultures indigènes et la nutrition, doit favoriser une augmentation de la productivité des exploitations agricoles en mettant l’accent sur les cycles écologiques et en améliorant la phytosélection participative. La recherche porte aussi sur les processus sociaux, notamment l’innovation, les connaissances traditionnelles et les liens entre les organismes, les politiques et le plaidoyer.

Enfin, le projet a aussi pour but de procurer un meilleur accès au marché aux produits biologiques de la région, de manière à accroître tant le revenu des agriculteurs que la sécurité alimentaire.

Les résultats attendus

  • Importance accrue accordée à l’agriculture biologique et à la consommation de produits cultivés sur place dans les Andes
  • Cultures indigènes de qualité supérieure dont la production peut être assurée par les petits agriculteurs
  • Mise en place d’un système de surveillance des pratiques de préservation, que peuvent prendre en charge les collectivités et les administrations locales
  • Adoption des techniques de l’agriculture biologique durable
  • Amélioration des politiques des administrations locales et régionales en matière d’agriculture biologique
  • Nouveaux débouchés pour les agriculteurs pratiquant l’agriculture biologique

Projet nᵒ

106526

État du projet

Terminé

Date de début

Tuesday, March 1, 2011

Date butoir

Friday, August 1, 2014

Durée

42 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Renaud De Plaen

Financement total

CAD$ 3,400,000

Pays

Caribbean, Pérou

Chargé(e) de projet

Andrew Riseman

Institution

University of British Columbia

Pays d' institution

Canada

Site internet

http://www.uilo.ubc.ca

Chargé(e) de projet

Manuel Ruiz

Institution

Sociedad Peruana de Derecho Ambiental

Site internet

http://www.spda.org.pe

Chargé(e) de projet

Roberto Ugas

Institution

Universidad Nacional Agraria La Molina

Site internet

http://www.lamolina.edu.pe