Adoption à grande échelle des innovations agricoles au Kenya

Le défi

Il est particulièrement ardu de pratiquer l’agriculture dans les zones arides du Kenya en raison des pluies qui sont peu abondantes et irrégulières, de l’épuisement des sols et de l’eau et de la faible productivité agricole qui en résulte. Les changements climatiques ont aussi des répercussions néfastes.

Malheureusement, les agriculteurs n’ont pas adopté les technologies efficaces mises au point au cours de décennies de recherche en agriculture, et les politiques mises en place n’ont pas su soulager la faim et la malnutrition. Il importe par conséquent de mettre en oeuvre des stratégies novatrices en matière d’agriculture et de mise en marché pour relever les défis de l’aridoculture.

La recherche

Financé par le CRDI et AMC dans le cadre du Fonds canadien de recherche sur la sécurité alimentaire internationale (FCRSAI), ce projet vise l’élaboration de stratégies novatrices pour accélérer l’adoption généralisée et le passage à grande échelle de systèmes d’exploitation agricole durable dans trois zones arides du Kenya.

Les chercheurs analysent les nombreuses causes de la faible productivité agricole. Ils s’emploient aussi à repérer des possibilités de mettre en rapport les agriculteurs et les marchés de même que des occasions d’influer sur l’élaboration et la mise en oeuvre de politiques avisées en matière d’aridoculture. Ils vont ensuite faire l’essai de pratiques agricoles beaucoup plus appropriées et plus écologiques pour les zones arides. Cela devrait permettre d’accroître la production et la consommation de produits sains cultivés sur place et d’améliorer considérablement les moyens de subsistance des agriculteurs.

Les résultats attendus

  • Détermination et adoption de pratiques agricoles plus appropriées et plus écologiques pour les zones arides
  • Augmentation du recours à des cultures locales traditionnelles
  • Hausse de la consommation d’aliments sains cultivés sur place
  • Accroissement des possibilités de revenu des agriculteurs

Projet nᵒ

106510

État du projet

Terminé

Date de début

Tuesday, March 1, 2011

Date butoir

Monday, September 1, 2014

Durée

42 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Pascal Sanginga

Financement total

CAD$ 4,300,000

Pays

Kenya

Institution

International Development Research Centre

Site internet

http://www.idrc.ca

Chargé(e) de projet

Dr. Gordon M. Hickey

Institution

Royal Institution for the Advancement of Learning/McGill University

Pays d' institution

Canada

Site internet

http://www.mcgill.ca

Chargé(e) de projet

Dr. Lutta Muhammad

Institution

Kenya Agricultural & Livestock Research Organization

Pays d' institution

Kenya

Site internet

http://www.kari.org