Adoption d’innovations agricoles par le truchement de services financiers non traditionnels

L’agriculture est le fer de lance de nombreuses économies en développement, mais la capacité des petits agriculteurs privés de ressources à adopter des innovations agricoles est freinée par le manque d’accès à des services financiers adéquats. Des experts internationaux estiment qu’il existe un manque à gagner mondial de 400 milliards USD (environ 540 milliards CAD) pour couvrir les demandes de financement actuelles des petits agriculteurs. Il est peu vraisemblable que ce déficit soit comblé en accroissant la portée des services financiers traditionnels (comme le crédit consenti par les banques) à court et à moyen terme.

Toutefois, on note un intérêt croissant de la part de la communauté du développement, des bailleurs de fonds, des banques et des institutions financières qui souhaitent examiner de nouveaux genres de services financiers pouvant être adaptés à ces groupes mal servis et soutenir l’efficience du secteur agricole. Les services financiers non traditionnels associent le prêt, l’épargne et les services d’assurance avec les produits d’investissement, y compris l’assistance technique et le soutien ainsi que le réseautage, pour permettre aux agriculteurs, aux petites entreprises et à ceux qui oeuvrent dans le processus de production d’avoir accès aux marchés.

Ce projet, mis en oeuvre par les Mennonite Economic Development Associates du Canada, évaluera la possibilité d’offrir des services financiers non traditionnels pour permettre l’adoption à grande échelle des innovations agricoles par les petits agriculteurs, hommes et femmes, en Asie du Sud, en Amérique latine et en Afrique orientale. Les chercheurs analyseront et systématiseront les services financiers non traditionnels qui sont actuellement mis en oeuvre par la communauté du financement du développement. Le processus de financement du développement est une entreprise imposante de l’ensemble de la communauté internationale, y compris les États membres de l’ONU et les institutions multilatérales appuyées par la société civile, le secteur privé et des donateurs privés en vue de mettre à jour les flux financiers, les outils et les mécanismes à l’échelle mondiale afin de financer de nouvelles initiatives de développement partout dans le monde.

Les chercheurs élaboreront des politiques concrètes et fondées sur des données probantes ainsi que des recommandations de programme concernant l’utilisation de services financiers non traditionnels pour favoriser l’adoption d’innovations agricoles par les intervenants locaux et pour informer les responsables des politiques et les bailleurs de fonds à l’échelle nationale et internationale.

Projet nᵒ

108509

État du projet

Actif

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Alvaro Paz

Financement total

CAD$ 2,351,010

Pays

Canada

Chargé(e) de projet

Linda Jones

Institution

Mennonite Economic Development Associates of Canada

Pays d' institution

Canada

Site internet

http://www.meda.org