Adaptation aux changements climatiques et sécurité alimentaire et hydrique au Pakistan

Les inondations dévastatrices qui ont frappé le bassin de l'Indus en 2010 ont recouvert près du cinquième du territoire du Pakistan et touché quelque 20 millions de personnes. Les inondations qui se sont produites l'année suivante dans les déserts de l'Indus ont apporté une nouvelle preuve de la vulnérabilité du pays face à l'instabilité du climat. On a donc lancé un appel à propositions en vue de la réalisation de recherches qui permettront de faire avancer les connaissances au sujet des principales conséquences de la variabilité du climat sur la productivité agricole et sur la sécurité alimentaire et hydrique au Pakistan.

En 2010, le plus grand système d'irrigation de surface limitrophe de la planète, le bassin de l'Indus, a connu des précipitations abondantes doublées d'une crue soudaine des eaux, et aggravées par de nombreuses lacunes dans la manière dont les institutions ont géré les secours pendant et après les inondations. En 2011, le système de régulation du débit du fleuve a empêché le drainage des eaux de crue des déserts de la province du Sind vers l'Indus. Dans les deux cas, on s'est peu attaché à la vulnérabilité des habitants les plus pauvres du Pakistan, ceux qui vivent dans les plaines inondables de l'Indus ou en bordure de ses déserts.

Le CRDI soutient trois partenaires de recherche retenus au terme d'un appel à propositions par voie de concours. Ainsi, des chercheurs du Pakistan Institute of Development Economics, de la Lahore University of Management Sciences et du Social Policy and Development Centre s'efforceront de combler les lacunes au chapitre des connaissances sur les risques associés au climat dans le bassin de l'Indus et tâcheront d'en comprendre les répercussions sur les collectivités marginalisées, en particulier sur les femmes démunies appartenant à ces collectivités.

Les travaux aborderont également la vulnérabilité associée au sexe, le processus décisionnel auquel recourent les agriculteurs vivant dans les régions soumises à un stress hydrique et le contexte politique et économique qui étaye de manière générale la planification et les politiques en matière d'adaptation.

Les extrants de recherche comprendront des publications dans des revues à comité de lecture, des exposés de politiques et des rapports techniques. Les constatations contribueront également à l'élaboration de politiques sur les changements climatiques et de plans d'action en matière d'adaptation, aux échelles nationale et locale au Pakistan. Les équipes de recherche organiseront des consultations et des rencontres avec les intervenants principaux. Ils apporteront leur soutien à de jeunes chercheurs en leur offrant des ateliers sur les méthodes de recherche, en concevant des outils de communication et en leur donnant accès à des occasions d'apprentissage.

Projet nᵒ

106857

État du projet

Actif

Date de début

Thursday, March 1, 2012

Durée

42 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Adhikari, Bhim

Financement total

CAD$ 1,500,000

Pays

Pakistan

Chargé(e) de projet

Sara Ahmed

Institution

Centre de recherches pour le développement international

Site internet

http://www.idrc.ca

Chargé(e) de projet

Dr. Adil Najam

Institution

Lahore University of Management Sciences

Site internet

http://www.lums.edu.pk

Chargé(e) de projet

Mr. Usman Mirza

Institution

Leadership for Environment and Development - Pakistan

Site internet

http://pakistan.lead.org

Chargé(e) de projet

Dr. Munir Ahmad

Institution

Pakistan Institute of Development Economics, Islamabad

Site internet

http://www.pide.org.pk/index.html

Chargé(e) de projet

Khalida Ghaus

Institution

Social Policy and Development Centre

Site internet

http://www.spdc.org.pk