Acquisition de connaissances et activités de promotion du changement dans le monde arabe

Comme les pays arabes continuent de subir des changements, ce projet de recherche soutiendra l'acquisition de connaissances dans la région du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord (région MOAN). Le projet donnera aux groupes vulnérables, aux femmes et aux jeunes les moyens de participer à l'élaboration de programmes de changement par l'intermédiaire de discussions sur les recherches et les politiques qui donneront lieu à des stratégies concrètes pour le changement.

Transition, soulèvements, réformes
Le monde arabe est divisé. Certains pays en transition font face à de graves problèmes de sécurité, mais ils ont des gouvernements ayant la capacité d'assurer le maintien de l'ordre public. La Tunisie et l'Égypte sont des exemples de ce phénomène. D'autres pays comme la Libye, la Syrie et le Yémen, ont subi des soulèvements qui ont entraîné des guerres. Certains de leurs voisins arabes, y compris le Maroc, ont mis en place des réformes progressives fructueuses. D'autres gouvernements de la région ont abandonné leurs tentatives d'introduction de changements, notamment l'Algérie, le Bahreïn et d'autres monarchies du Golfe.

Relations entre le gouvernement et la société civile
Depuis les soulèvements populaires dans plusieurs pays arabes en 2011, les acteurs de la société civile et de l'État négocient activement les relations entre les gouvernements et les sociétés, malgré quelques revers et retours à des pratiques autoritaires. Ce projet de 30 mois permettra à l'Initiative de la réforme arabe (IRA) d'aider la société civile arabe à établir des programmes de changement au moyen de recherches, de la production de connaissances et de dialogues sur les politiques. Le but est d'élaborer de nouvelles approches et stratégies.

Les objectifs du projet sont les suivants :
- Appuyer les efforts nationaux, régionaux et internationaux de réforme du secteur de la sécurité au moyen de recommandations ciblées;
- Participer à un dialogue sur les politiques en Égypte et au Maroc axé sur les groupes vulnérables, les femmes et les jeunes pour aider à formuler des propositions de politiques publiques sociales et économiques;
- Contribuer à la création d'une culture démocratique inclusive en Syrie et appuyer les efforts de résolution des conflits grâce au soutien, à la recherche et au dialogue;
- Sonder l'opinion publique au moyen d'instruments d'enquête (indice et baromètre de la démocratie dans le monde arabe) et favoriser leur utilisation en tant qu'outils de défense des droits;
- Produire des exposés de politiques qui contribueront aux débats nationaux et régionaux.

Direction du projet
L'Initiative de la réforme arabe (IRA) est un partenaire de longue date du CRDI disposant d'un réseau d'organismes régionaux dans 17 pays arabes. Ces dernières années, l'IRA a analysé les faits nouveaux et les comportements dans la région à la suite de soulèvements. Elle a ainsi déterminé les schémas de participation de la société civile les plus susceptibles d'influer sur les politiques. Elle a donné la parole à de jeunes universitaires et activistes et s'est employée à soutenir les processus de démocratisation ascendants.

Projet nᵒ

107990

État du projet

Actif

Date de début

Sunday, March 1, 2015

Durée

30 mois

Agent(e) responsable du CRDI

El-Rifai, Roula

Financement total

CAD$ 800,000

Pays

Moyen-Orient

Chargé(e) de projet

Bassma Kodmani

Institution

ARI Centre pour une initiative arabe de réforme

Site internet

http://www.arab-reform.net