Accroissement de la compétitivité du Kenya dans l'économie du savoir grâce à un programme de chaires de recherche universitaires

Les universités du Kenya subissent de plus en plus de pressions pour qu'elles interviennent plus activement dans le développement national en plus de remplir leurs fonctions traditionnelles d'enseignement et de recherche. Ce projet contribuera au développement social et économique du Kenya en renforçant les capacités de recherche des universités publiques par l'entremise d'un programme de chaires de recherche.

Pour répondre à la demande d'une participation plus active au développement, les universités doivent entretenir des relations plus étroites avec l'industrie et un vaste éventail d'acteurs sociaux. Vision 2030, le plan directeur du Kenya en matière de développement, fait des universités des acteurs de premier plan dans le développement social et économique du pays. Or, les universités locales continuent de manquer de ressources et de matériel, d'être accablées par de lourdes charges d'enseignement et de fonctionner en vase clos, à l'écart des dynamiques économiques locales.

La promulgation par le Kenya du Science, Technology and Innovation Bill, 2012 confirme l'intérêt et la volonté du gouvernement de mettre en oeuvre désormais un programme de développement fondé sur la science. La loi offre aussi au CRDI l'occasion d'appuyer le programme de recherche et de politiques de la nouvelle National Commission for Science, Technology and Innovation (NACOSTI).

L'University Research Chairs Programme sera le premier du genre au Kenya. Il est explicitement conçu pour aider les universités publiques locales à forger des alliances stratégiques avec l'industrie dans les secteurs de l'agriculture et de la santé. Les fonds du CRDI permettront à la NACOSTI de financer une chaire durant cinq ans. La NACOSTI s'est engagée à affecter un montant équivalent au financement d'une deuxième chaire.

Projet nᵒ

107264

État du projet

Actif

Date de début

Tuesday, March 12, 2013

Durée

60 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Osir, Ellie Onyango

Financement total

CAD$ 1,000,000

Pays

Kenya

Chargé(e) de projet

Dr. Moses K. Rugutt (Ag. CEO)

Institution

National Council for Science and Technology [KE]