Accès à la justice des femmes ayant survécu à des actes de violence : des commissariats de police réservés aux femmes en Amérique latine

La violence faite aux femmes constitue toujours un obstacle important à un développement humain équitable en Amérique latine. Les quatre pays faisant l'objet de l'étude, soit le Brésil, l'Équateur, le Nicaragua et le Pérou, ont ratifié la Convention interaméricaine pour la prévention, la sanction et l'élimination de la violence contre la femme (Convention de Belém do Pará) de 1994. La création de commissariats de police spécialisés constitue une mesure novatrice allant dans le sens de la prévention et de la sanction de cette violence et témoigne, du moins symboliquement, de l'engagement de l'État à ce sujet. La subvention servira à financer une étude comparative des commissariats de police réservés aux femmes dans ces quatre pays du point de vue de l'accès à la justice des femmes ayant survécu à des actes de violence. L'étude comprendra une consultation auprès d'utilisatrices du service, de policiers, d'autres fournisseurs de services, de défenseurs des droits des femmes et de bailleurs de fonds. Il s'agit de cerner les points forts, les points faibles et les pratiques exemplaires des services de police destinés aux femmes en vue d'améliorer les politiques publiques à ce chapitre.

Projet nᵒ

104458

État du projet

Terminé

Date de début

Friday, October 26, 2007

Date butoir

Tuesday, August 31, 2010

Durée

24 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Cos-Montiel, Franscisco

Financement total

CAD$ 630,000

Pays

Amériques, Amérique latine

Chargé(e) de projet

Nadine Jubb

Institution

Centro de Planificación y Estudios Sociales (CEPLAES)

Pays d' institution

Équateur

Site internet

http://www.ceplaes.org.ec