Accès de familles à faible revenu à une alimentation saine grâce aux cantines populaires au Pérou

Les maladies non transmissibles (MNT) sont une importante cause de décès au Pérou (60 % des décès en 2010). Un régime alimentaire malsain est l'un des quatre principaux facteurs de risque de MNT.

Les chercheurs se pencheront sur les moyens à prendre pour encourager les habitants des communautés urbaines pauvres de Lima qui utilisent les comedores populares (cantines populaires) de la ville à adopter de saines habitudes alimentaires. Ces cantines fournissent plus de 500 000 repas du midi à des familles péruviennes pauvres.

Il y a aujourd'hui plus de 15 500 comedores populares au Pérou, dont 5 000 à Lima. Ces cantines ont été créées en 1978, en réaction à la pauvreté et à la crise économique. Des femmes à faible revenu servent une soupe ainsi qu'un plat composé de riz et de légumineuses, à un prix de 0,75 CAD. Il est rare que le menu comprenne des fruits et des légumes.

Le projet alliera les méthodologies et les outils qualitatifs qu'utilisent couramment la recherche en santé publique, l'économie de la santé et l'économie comportementale pour étudier les possibilités, les obstacles et les préférences relatifs aux aliments sains. Les chercheurs utiliseront cette information pour concevoir et mettre en oeuvre des stratégies visant à encourager des choix alimentaires plus sains dans les comedores populares. Une des stratégies misera sur l'accroissement de l'utilisation des fruits, et l'autre réduira le recours à des produits à forte teneur en gras saturés et en sel pour les aliments préparés.

Projet nᵒ

106887

État du projet

Terminé

Date de début

Monday, February 20, 2012

Date butoir

Wednesday, August 20, 2014

Durée

24 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Hallen, Greg

Financement total

CAD$ 302,700

Pays

Pérou

Chargé(e) de projet

Jaime Miranda Montero

Institution

Universidad Peruana Cayetano Heredia

Site internet

http://www.upch.edu.pe