Aborder la question des causes scolaires et communautaires du régime alimentaire malsain des enfants dans les villes arabes

Les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire de la région arabe subissent une transition nutritionnelle accélérée et connaissent une augmentation de la prévalence de l’embonpoint et de l’obésité parmi les jeunes et les adultes accompagnée d’une hausse du nombre de maladies non transmissibles (MNT). Malgré que les choix et les comportements alimentaires soient des facteurs de risques précoces dans le développement de MNT, il y a très peu de recherches dans la région qui se penchent sur les facteurs qui influencent ces comportements. Les environnements scolaires et des quartiers sont susceptibles de contrer l’effet des forces sociales sur l’alimentation des enfants, mais il y a peu de connaissances sur les facteurs qui motivent les choix alimentaires des enfants de ces environnements et leur potentiel d’utilisation en tant que leviers d’intervention.

Ce projet de recherche mis en œuvre en collaboration avec l’Université américaine de Beyrouth vise à éclairer les interventions propres à l’embonpoint chez les enfants dans le contexte urbain du grand Beyrouth et du grand Tunis, et éventuellement à favoriser le développement d’environnements propices à une alimentation saine chez les enfants et leurs familles. La recherche combine des méthodes quantitatives et qualitatives pour évaluer les régimes alimentaires individuels et les facteurs contextuels qui influencent les choix alimentaires des enfants. De nouveaux outils pertinents à l’échelle locale seront élaborés pour décrire et cartographier les environnements et les choix alimentaires des enfants dans leurs familles, leurs écoles et leurs communautés. L’objectif est d’identifier les moments du quotidien des enfants qui représentent une menace envers une alimentation saine ou une occasion de favoriser cette dernière. Ces résultats, accompagnés des données du sondage sur la nutrition, éclaireront l’élaboration d’interventions visant à influencer l’alimentation des enfants du Liban et de Tunisie. Les interventions possibles peuvent inclure des politiques alimentaires aux niveaux scolaires et communautaires avec une possibilité d’être reproduites dans des contextes urbains semblables de la région.

Projet nᵒ

108641

État du projet

Actif

Durée

42 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Madiha Ahmed

Financement total

CAD$ 1,453,900

Pays

Liban, Tunisie

Programme

Alimentation, environnement et santé

Chargé(e) de projet

Hala Ghattas

Institution

American University of Beirut

Institution Country

Lebanon

Institution Website

http://www.aub.edu.lb