Programme conjoint canado-israélien de recherche en santé

Le Programme conjoint canado-israélien de recherche en santé est un partenariat de sept ans, doté d’un budget de 35 millions de dollars canadiens, entre le Centre de recherches pour le développement international (CRDI), la Fondation Azrieli, les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) et la Fondation des sciences d’Israël (FSI), qui tire parti des forces scientifiques de chercheurs canadiens et israéliens dans le vaste domaine de la biomédecine. Il permettra de financer jusqu’à 30 projets de collaboration regroupant des chercheurs du Canada et d’Israël, ainsi que de pays à revenu faible ou intermédiaire.

Les projets financés dans le cadre du concours de cette année (métabolisme de la santé et des maladies) s’ajouteront aux 24 projets conjoints sélectionnés par suite des quatre premiers appels de propositions : 

Projets de recherche choisis en neurobiologie

Le fardeau associé aux troubles neurobiologiques s’est considérablement alourdi au cours des 25 dernières années. Ainsi, selon la liste révisée des problèmes neurobiologiques, ceux-ci sont le principal groupe de causes d’invalidité et le deuxième groupe de causes de mortalité au monde. En outre, de plus en plus de patients auront besoin de soins neurobiologiques en raison des changements démographiques en cours dans les pays à revenus faibles et intermédiaires, comme l’augmentation du taux de mortalité infantile et le vieillissement de la population. Par conséquent, il est nécessaire de poursuivre les travaux de recherche afin d’approfondir nos connaissances des mécanismes biologiques fondamentaux sous-jacents aux troubles neurobiologiques. Nous avons besoin de ces données probantes pour mettre au point des services et des traitements adéquats.

L’appel de propositions dans le domaine de la neurobiologie a été lancé en octobre 2017. Les propositions ont été évaluées par un comité international composé de 14 experts de huit pays et présidé par le professeur Joshua Sanes du Center for Brain Science de l’université Harvard. Les six équipes de classe mondiale, sélectionnées parmi 45 propositions, se partageront jusqu’à 7 millions de dollars canadiens au cours des trois prochaines années.

Les projets sélectionnés suivants sont classés par ordre alphabétique, selon le nom de famille du chercheur principal désigné au Canada.

Mécanismes moléculaires et structuraux de l’amélioration neuro-cognitive induits par les astrocytes

Chercheurs : Dr Keith Murai (Université McGill, Canada), Dr Inbal Goshen (université juive de Jérusalem, Israël), Dr Shu-min Duan, (université du Zhejiang, Chine), Dr Marcelo Chacon et Dr Yorka Munoz (université du Chili).

Rétablissement des fonctions visuelles grâce à un apprentissage perceptuel visant des zones précises du cerveau

Chercheurs : Dr Christopher Pack (Université McGill, Canada); Dr Ehud Zohary (université juive de Jérusalem, Israël); Dr Sujaya Neupane, Dr Srijana Adhikary et Dr Keepa Vaidya (institut Tilganga d’ophtalmologie, Népal)

Surveillance sélective en temps réel de différents types neuronaux dans le cerveau

Chercheurs : Dr Adrien Peyrache (Université McGill, Canada), Dr Eran Stark (université de Tel-Aviv, Israël), Dr Mariano Belluscio et Dre Daniela Piña Novo (université de Buenos Aires, Argentine), Dr Hugo Merchant (université autonome de Mexico)

Déchiffrer le plan d’un cerveau humain en santé et d’un cerveau humain malade en générant des organoïdes cérébraux calqués

Chercheurs : Dre Carol Schuurmans (Institut de recherche Sunnybrook, Canada), Dr Orly Reiner (institut scientifique Weizmann, Israël), Dr Shubah Tole (institut de recherche fondamentale Tata, Inde)

Mécanismes synaptiques sous-jacents à l’apprentissage perceptuel

Chercheurs : Dre Melanie Woodin (Université de Toronto, Canada), Dr Adi Mizrahi (université juive de Jérusalem, Israël); Dre Antonia Marin-Burgin (institut de recherche en biomédecine, Argentine)

Connectomique fonctionnelle des circuits de douleur périphériques et centraux

Chercheurs : Dr Gerald Zamponi (Université de Calgary, Canada), Dr Alexander Binshtok (université juive de Jérusalem, Israël), Dre Juliana Chichorro et Dre Erika Araya (université fédérale du Parana, Brésil)

Apprenez-en davantage sur l’Israel Science Foundation, la Fondation Azrieli et les Instituts de recherche en santé du Canada.

 

Projets de recherche sur le métabolisme sélectionnés

L’appel de propositions de recherche du programme conjoint sur le métabolisme de la santé et des maladies a été lancé en novembre 2018. Les propositions ont été évaluées par un comité international de 15 experts de 9 pays, présidé par le Dr Alvin C. Powers, du Centre médical de l’Université Vanderbilt. Six équipes de calibre mondial ont été choisies – parmi 44 candidates – et recevront jusqu’à 7 millions de dollars canadiens au cours des trois prochaines années.

La liste suivante des projets sélectionnés est classée par ordre alphabétique, selon le nom de famille du chercheur principal désigné du Canada.

Médiation microbiotique de la virulence des agents pathogènes intestinaux par le métabolisme des composés aromatiques alimentaires

Chercheurs : Marie Claire Arrieta Mendez (Université de Calgary, Canada), Neta Sal‑Man (Université Ben Gurion de Néguev, Israël), Luis Caetano Martha Antunes (Fondation Oswaldo Cruz, Brésil)

Sélectivité fonctionnelle de la protéine G dans les troubles métaboliques

Chercheurs : Michel Bouvier (Université de Montréal, Canada), Mickey Kosloff (Université de Haïfa, Israël), Claudio Costa‑Neto (Université de Sao Paulo, Brésil)

Interaction des facteurs de transcription comme force motrice de la réponse hépatique au jeûne et de sa dérégulation dans les maladies métaboliques

Chercheurs : Carolyn Cummins (Université de Toronto, Canada), Ido Goldstein (Université hébraïque de Jérusalem, Israël), Luiz Romeiro (Université de Brasilia, Brésil)

Reprogrammation du métabolisme et de la chromatine des CSH dans les oscillations jour‑nuit et le vieillissement

Chercheurs : John Dick (Université de Toronto, Canada), Tsvee Lapidot (Institut des sciences Weizmann, Israël), Regina Markus (Université de Sao Paulo, Brésil)

Rôles immunométaboliques et potentiel thérapeutique du polypeptide insulinotrope dépendant du glucose (GIP)

Chercheurs : Daniel Drucker (Institut de recherche Lunenfeld-Tanenbaum, Canada), Chen Varol (Centre médical Sourasky, Tel‑Aviv, Israël), Jean-Claude Mbanya (Université de Yaoundé, Cameroun), Amelio F. Godoy‑Matos (Université pontificale catholique de Rio de Janeiro, Brésil),Bruno Geloneze (UNICAMP, Brésil), Joao Eduardo Salles (École de médecine Santa Casa, Brésil), Sergio Zuniga‑Guajardo (Université autonome de Nuevo Leon, Mexique), Pablo Aschner (Université Javeriana, Colombie), Juan Jose Gagliardino (Université nationale de La Plata, Argentine)

Le rôle de l’homéostasie du fer dans la modulation du syndrome métabolique médié par le microbiome

Chercheurs : Gary Sweeney (Université York, Canada), Esther Meyron‑Holtz (Faculté technique de médecine, Israël), Brian Lee, Nisa Makruasi et Sivaporn Wannaiampikul (Université Srinakharinwirot, Thaïlande)

En savoir plus au sujet de la Fondation des sciences d’Israël (FSI) [en anglais et en hébreux], de la Fondation Azrieli, des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) et du Centre de recherches pour le développement international (CRDI)