Programme conjoint canado-israélien de recherche en santé

Le programme conjoint canado-israélien de recherche en santé est un programme d’une durée de sept années et d’un budget de 35 millions de CAD, conclu entre le CRDI, l’Israel Science Foundation,  l’Azrieli Foundation et les Instituts de recherche en santé du Canada, tirant parti des forces scientifiques de chercheurs canadiens et israéliens dans le domaine vaste de la science biomédicale. Il doit financer jusqu’à 30 projets de collaboration regroupant des chercheurs du Canada et d’Israël, ainsi que de pays à faible revenu et à revenu intermédiaire.

Le programme finance actuellement 18 projets conjoints issus des trois premiers appels à propositions :

Projets de recherche en neurosciences sélectionnés

Les troubles neurologiques constituent un problème de santé publique qui touche des centaines de millions de personnes dans le monde, selon l’Organisation mondiale de la Santé. À mesure que les populations vieillissent, les troubles neurologiques représentent une part croissante de la charge socio-économique de morbidité, notamment dans les pays en développement. Retarder l’apparition de ces maladies, voire trouver des moyens de les prévenir entièrement, peut avoir une incidence significative sur le bien-être et la prospérité des individus et des sociétés.

Pour aider à relever ce défi, le Programme conjoint canado-israélien de recherche en santé appuie six projets dirigés par des équipes de classe mondiale sélectionnées parmi 64 propositions soumises dans le cadre de l’appel d’offres du programme en 2015.

Quatre équipes de recherche ont pour mission de comprendre les fonctions cérébrales sous-jacentes aux troubles neurologiques courants tels que la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson, le cancer du cerveau, les troubles de l’humeur et la dyslexie. Deux autres équipes étudient l’utilisation de la réalité virtuelle et de la robotique, dont une pour aider les victimes d’un accident vasculaire cérébral à recouvrer le mouvement, et l’autre pour examiner les mécanismes de régénération des nerfs après un traumatisme.

Les projets suivants sont classés par ordre alphabétique (selon le nom de famille du chercheur principal désigné au Canada).

Chercheurs : Frédéric Charron (Institut de recherches cliniques de l’Université de Montréal); Avraham Yaron (Weizmann Institute of Science); Felipe A. Court (Universidad de Chile)

Chercheurs : Paul Forsythe (McMaster University); Omry Koren (Bar-Ilan University); Javier Bravo et Marcela Julio (Pontificia Universidad Católica de Valparaíso)

Chercheurs : Mindy F. Levin (Université McGill); Dario G. Liebermann (Université de Tel-Aviv); John Solomon Manikandan et Natarajan Vasanthan Rajagopalan (Université de Manipal)

Chercheurs : Nahum Sonenberg (Université McGill); Kobi Rosenblum (Université de Haïfa); Deepak Nair (Indian Institute of Science)

Chercheurs : Uri Tabori (The Hospital for Sick Children); Gideon Rechavi (Université de Tel-Aviv); Fatiha Gachi (Hôpital Mustapha Bâcha); Andrea Cappellano (Université fédérale de São Paulo); Shadi Fadel (Université d’Alexandrie); Brijesh Arora (Tata Memorial Centre); Nisreen Amayiri (Centre anti-cancer du roi Hussein)

Chercheurs : Robert Zatorre (Université McGill); Merav Ahissar (Hebrew University of Jerusalem); Nandini C. Singh (National Brain Centre)