Graduates of the African Institute of Mathematical Sciences.

Fondements pour l'innovation

Objectif

Bâtir le capital humain et organisationnel nécessaire pour faire en sorte que l’innovation appuie la croissance économique et le développement dans les pays à faible revenu et les pays à revenu intermédiaire, au moyen de programmes de perfectionnement des compétences en sciences, en technologie, en génie et en mathématiques (STIM) qui améliorent les institutions. 

Introduction

En investissant davantage dans les sciences et l’innovation dans les pays en développement, on ouvre la voie à un accroissement de la compétitivité, de la croissance et de la prospérité. La Chine et l’Inde ont connu de fortes augmentations de leur PIB en mettant en rapport la science publique et l’entreprise privée, et en offrant des encouragements pour l’innovation technologique. Partout en Amérique latine, les gouvernements mettent en place des cadres de financement et de réglementation pour favoriser l’émergence d’entreprises novatrices en démarrage. Depuis 2013, selon l’Indice mondial de l’innovation, l’Afrique subsaharienne a fait des progrès, grâce à des investissements dans la technologie, au renforcement des cadres institutionnels et à une intégration plus poussée des marchés. En Afrique du Sud, on est à construire le plus gros radiotélescope de la planète, ce qui témoigne d’un important nouvel investissement dans l’innovation sur le continent.

Malgré cette évolution encourageante, de nombreux pays en développement ne possèdent toujours pas les capacités individuelles et organisationnelles qui leur permettraient de profiter des progrès de la science. Les obstacles à l’éducation limitent le développement du capital humain, engendrant ainsi de profondes lacunes sur le plan des compétences. Les entreprises et les gouvernements n’investissent pas suffisamment dans la recherche et le développement; lorsque les gouvernements financent effectivement de la recherche, la faiblesse des politiques habilitantes et la piètre coordination avec les acteurs du secteur privé limitent le recours à ce financement. En l’absence de programmes dynamiques de formation en STIM et de cadres stratégiques pertinents, les pays à faible revenu et les pays à revenu intermédiaire rateront des occasions de mettre à profit les technologies pour favoriser une croissance accélérée. 

Priorités

Ce programme mettra l’accent sur ce qui suit : 

  • aider les particuliers à tirer parti de leurs compétences en STIM pour s’attaquer aux problèmes de développement et aux problèmes industriels;
  • renforcer les capacités des organismes scientifiques et technologiques de contribuer à l’innovation et à la croissance.
Financement

Le programme Fondements pour l'innovation finance la recherche au moyen d’appels d’offres concurrentiels. Si vous souhaitez en savoir plus sur nos priorités de financement de recherche, des précisions sur l’admissibilité et l’orientation thématique des possibilités de financement seront affichées sur la page financement du CRDI. Ce programme accepte aussi qu’un nombre limité de notes conceptuelles spontanées.

Partnerships

Bailleurs de fonds :
Department for International Development du Royaume-Uni
Bailleurs de fonds :
Conseil de recherches en sciences humaines du Canada, Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Bailleurs de fonds :
Department for International Development du Royaume-Uni, La Fondation nationale de recherche
Bailleurs de fonds :
Chaires de recherche du Canada
Bailleurs de fonds :
Conseil de recherches en sciences humaines du Canada
Bailleurs de fonds :
La Fondation Azrieli, La Fondation israélienne des sciences