Aller au contenu principal

Programme conjoint canado-israélien de recherche en santé - Phase I

9 mars 2022

Le premier cycle du programme a permis le financement de 30 projets de recherche axés sur les domaines suivants : neurosciences (appel 2015)immunologie (appel 2016)cancer (appel 2017)neurobiologie (appel 2018), et métabolisme dans la santé et la maladie (appel 2019)

La collaboration scientifique entre les institutions de recherche fondamentale pour générer une série d’innovations scientifiques dans le secteur biomédical avec des bénéfices pour le Canada, Israël et le monde entier était la principale motivation des présidents des agences partenaires lors du lancement de la première phase :

« L’Israel Science Foundation est très heureuse de participer à ce programme conjoint pour plusieurs raisons. Tout d’abord, les progrès accomplis par les chercheurs israéliens et canadiens dans différents domaines biomédicaux, y compris la recherche sur le cerveau, la biologie du cancer et l’immunologie, sont vraiment exceptionnels et, dans de nombreux cas, très complémentaires. Nous sommes véritablement ravis à l’idée de travailler avec le CRDI, les IRSC et la Fondation Azrieli, qui comme nous, manifestent leur engagement et leur dévouement à l’égard de la promotion de l’excellence scientifique. Enfin, nous nous réjouissons que des chercheurs et des étudiants de pays en développement participent à ce projet. Je suis certain que leur contribution sera des plus actives et fructueuses. »

Professeur Benny Geiger
Président, conseil académique de l’Israel Science Foundation

« Les sciences sont une entreprise internationale qui repose sur la collaboration. Grâce à cette initiative qui établit un lien entre les chercheurs du Canada et d’Israël, la Fondation Azrieli poursuit sa mission d’appuyer l’excellence scientifique et de favoriser les collaborations à plusieurs niveaux. Le rassemblement de scientifiques canadiens et israéliens innovateurs et brillants permettra de compléter et de diversifier les travaux effectués dans les deux pays et de renforcer nos objectifs communs. Nous croyons que ce programme donnera lieu à des recherches de pointe qui changeront les choses au Canada, en Israël et dans le monde entier. »

Dr Naomi Azrieli
Présidente-directrice générale, Fondation Azrieli

« Ce programme complète les compétences du CRDI en matière de santé mondiale et il concorde avec son mandat de financer des projets internationaux qui concourent à former la prochaine génération de chefs de file des pays en développement. Il tire également profit des forces du CRDI en matière de collaboration et de partenariat scientifiques à l’échelle internationale. C’est avec grand plaisir que le CRDI saisit cette occasion de soutenir la recherche biomédicale et, avec nos partenaires les Instituts de recherche en santé du Canada, la Fondation Azrieli et l’Israel Science Foundation, de contribuer à des découvertes susceptibles de transformer des vies. Ce programme est un avantage pour toutes les populations. »

Dr Jean Lebel
Président, Centre de recherches pour le développement international

« Les IRSC sont honorés d’appuyer le programme conjoint canado-israélien de recherche en santé. Il y a longtemps que nos deux pays collaborent, et ce projet de recherche est une occasion en or de tirer profit de nos domaines d’expertise communs. Le programme tire profit des forces du Canada en matière de recherche, notamment dans le domaine des neurosciences où cette initiative nous aidera à mieux comprendre les mécanismes de base qui sous-tendent l’organisation, les fonctions et les dysfonctions cérébrales. »

Dr Alain Beaudet
Président des Instituts de recherche en santé du Canada

Faits saillants

  • Plus de 100 chercheurs dans 14 pays ont été soutenus par le programme. 
  • Plus de 100 articles ont été publiés dans des revues scientifiques prestigieuses, comme Nature Communications. 
  • Les recherches ont eu des retombées importantes dans les domaines de la plasticité cérébrale, du vaccin contre la dengue, des procédés d’apprentissage, de la mémoire, de la maladie d’Alzheimer et du cancer pédiatrique. 
  • Le programme a servi de base à 35 thèses de doctorat et mémoires de maîtrise. 
  • Les femmes scientifiques représentaient 46 % de tous les chercheurs impliqués dans les 30 projets soutenus (tous sites et rôles confondus). 
  • Les nouvelles collaborations entre les chercheurs du Canada, d’Israël et des pays à revenu faible ou intermédiaire constituent 80 % des projets soutenus. 

Nos projets

Explorez les projets de recherche que nous soutenons.